Archives annuelles : 2008

Créer un sitemap ou un diagramme avec WriteMaps

WriteMaps_logo

WriteMaps est un outil gratuit en ligne vous accompagnant dans la réalisation de diagramme, mais plus exactement dans la réalisation, l’édition et le partage de sitemaps.

WriteMaps possède une interface que j’ai trouvé très intuitive et créer une arborescence se révèle être un jeu d’enfant. Autre petit atout : il est possible, d’un simple clic, de partager sa création sur le web. N’hésitez pas à visualiser un exemple pour vous faire une petite idée de l’interface.

Une fois votre sitemap crée et enregistrez, il ne vous reste plus qu’à le soumettre à Google pour qu’il puisse l’exploiter. Bref, un outil simple, pratique et ergonomique. Il fait le minimum mais au moins, il le fait bien. A tester. Dommage que la fonction de partage ne soit pas un peu plus poussée…

Source : Digital Inspiration

La problématique du site multilingues en référencement

multi_langues_seo.jpg

Une question qui revient plus qu’on ne le pense en référencement : comment bien faire un site en plusieurs langues pour qu’il ne soit pas bloquant au niveau du référencement naturel ? Pour faire simple, 4 solutions existent. Reste à savoir laquelle vous choisirez et surtout si vous êtes prêt à dépenser un peu plus de temps et d’argent pour « bien faire les choses » :

1) Un nom de domaine par langue

Il s’agit à mon avis de la meilleure solution possible et celle que je recommande dans mon entourage. Avec un nom de domaine par site, le moteur pourra gérer indépendamment chacune des pages de chaque version du site. En outre, vous aurez le luxe de ressortir comme il le faut si les internautes choisissent l’équivalent des « pages francophones » mais dans une autre langue, le nom de domaine correspondant alors au pays. Avec une telle solution, impossible de troubler le moteur.

Deux inconvénients à cette solution : le coût (un nom de domaine, ce n’est pas cher mais en avoir 5 ou 6, c’est un peu différent) et la capacité à gérer plusieurs domaines dans plusieurs pays différents, que ce soit au niveau technique ou juridique.

2) Un répertoire par langue

Cette solution consiste à créer sur votre unique domaine un répertoire pour chaque langue pour avoir un site sous la forme www.monsite.com/fr/ – www.monsite.com/uk – www.monsite.com/de – et bien d’autres possibilités. L’avantage de cette pratique est de tout rassembler au même endroit et de réduire les coûts.

L’inconvénient majeur de cette méthode est que quoiqu’il arrive, le moteur de recherche verra un seul et même site web, peu importe le répertoire sélectionné. Et cela ne risque pas de jouer en votre faveur dans les résultats des moteurs de recherche. En outre, si la traduction n’est pas faite proprement et de manière systématique sur tous les répertoire, le moteur peut rapidement lier cette méthode à une technique de clustering…

3) Un sous-domaine par langue

L’ajout de sous-domaine pour un site est une solution intéressante dans le sens ou elle possède les avantages de la solution 1 en réduisant au maximum les coûts puisque vous restez sur votre domaine principal. Visualisez un exemple sous Google pour vous en rendre compte. Chaque sous-domaine sera donc considéré comme un site web différent, pour peu que vous n’abusiez pas de l’utilisation des sous-domaines pour tout et n’importe quoi. N’oubliez pas que les sous-domaines étaient autrefois utilisés par des référenceurs scrupuleux pour créer un ensemble de mini-sites, censés apporter un meilleur référencement au site principal… Bref ! Faites les choses proprement et tout ira bien.

Le principal inconvénient de cette méthode réside dans l’accès au site par les internautes. 99% de la population a l’habitude de taper www.monsite.com alors qu’ici, il ne sera pas question de taper www mais directement le nom du sous-domaine.

4) Mélanger plusieurs langues sur une même page

Probablement la pire « solution » que l’on puisse vous proposer. En faisant des pages multilingues, vous perturberez fortement le moteur de recherche qui n’arrivera pas à vous indexer correctement d’un point de vue géographique. Cela se répercute aussi sur les pages de résultats. Ce système est (souvent) accompagné d’une home possédant juste 2 drapeaux pointant vers les mêmes pages, en se calant sur une ancre. Bref, une véritable horreur pour un moteur. Des mots de plusieurs langues sur la même page, et au final un moteur qui réagira mal : un excellent moyen de ruiner son référencement !

10 OS alternatifs qui ont peut-être un avenir…

os_alternatif_haiku

Lassé d’utiliser Windows, Mac OS ou encore les distributions Linux ?

Royal Pingdom a fait une liste de 10 systèmes d’exploitation alternatifs qui ont l’air tous plus mystérieux les uns que les autres. Si le déploiement de tels systèmes risque d’être excessivement difficile à cause du marché actuel, c’est toujours plaisant de savoir qu’il existe des passionnés créatifs.

Pour ma part, je me souviens avoir testé il y a une douzaine d’années le système BeOS pour lequel j’avais vraiment accroché, plus que Linux. Malheureusement, le développement du système s’est définitivement arrêté. Mais en retester un pourrait s’avérer être intéressant ?

Et vous, en avez-vous déjà testé un parmi cette liste ? Ou sinon un autre ?

Mise à jour du Page Rank

Depuis ce matin, on observe une actualisation du Page Rank sur certains sites. Si celui de mon blog n’a pas bougé, la plupart des sites sur lesquels je travaille ont subis des modifications :

  • Keljob.com : +1 point
  • Emploi.com : +1 point
  • Kelformation.com: +1 point

Et pour vous, ça a changé ?

Déclaration d’indépendance du cybermonde

Je tiens tout d’abord à remercier Kilroy de m’avoir fourni un lien vers ce texte (qui date de 1996 tout de même) passionnant concernant Internet, ou plutôt le cyber-espace qui le compose. L’auteur revient sur ce que le web aurait dû être (selon lui), à savoir une communauté idéale, autogérée et purgée des réalités mercantiles du monde réel.

Si vous lisez ce blog, vous pouvez constater qu’Internet ne fonctionne pas du tout de cette manière. Hadopi à gauche, Edvige à droite, droits d’auteurs en plein milieu et sanctions à tout va, l’Internet est loin d’être un monde à part qui vit selon ses propres règles… Mais allez plutôt lire la page en question, vous verrez, ça vaut le détour =)

–>Lire la Déclaration d’Indépendance du Cybermonde de JP Barllow

NB : ce texte fait parti des bonnes surprises que l’on découvre, tôt ou tard, en vivant sur le web. Malgré les nombreuses analyses que j’ai pu lire, en voici encore une de plus, mais racontée sous la forme d’une déclaration prenante et enrichissante pour tout internaute.

[Résolu] Problème de commentaires sur Ramenos Blog

Vous êtes plusieurs à m’avoir fait remarquer qu’un vilain bug existait sur le dépôt de commentaires. Je vous prie d’accepter mes excuses sur ce problème qui subsistait depuis la mise en ligne du nouveau design. Effectivement, le bug en question empêchait tout simplement de déposer un commentaire pour peu que l’on positionnait mal sa souris. En revanche, il n’était pas présent sous Mac. Tout est corrigé et maintenant vous ne devriez plus avoir de souci pour déposer votre message, que vous soyez sous Mac, Windows ou Linux.

J’ai même davantage simplifié le processus de vérification des commentaires en utilisant seulement Askimet, qui m’a l’air très puissant dans sa dernière version (merci Amaury :) ).