0ni_1.jpgSamedi je suis allé avec un ami à la Japan expo 2006. Bien evidemment j’avais acheté nos préventes (je plais ceux qui sont arrivés en touriste sans prévente).

Première impression :

En 10 minutes, on est rentrés sans souci, sachant qu’on est arrivé 2 bonnes heures après l’ouverture. Ensuite, on nous fournit le plan et le planning des activités gratuitement (auparavant c’était quelques euros…). Et enfin, l’emplacement : c’est beaucoup plus grand et il y a même des espaces vides non-utilisés par les stands donc pas trop de souci pour l’espace. Autre avantage : un carré d’espace vert à l’intérieur de l’immeuble, vous permettant ainsi de respirer un peu si vous étouffer car « toute sortie est définitive ». Ainsi, l’organisation a été retravaillée et améliorée. Un bon point !

Dans la Japan Expo :

A peine rentré, le regard submergé de grandes enseignes commerciales. Desespérant. La Japan Expo reste quand même et toujours la grosse centrale d’achat de produits asiatiques. Je quitte vite cette zone pour me rendre dans la partie amateurs. Un peu plus sympa, plus convivial et surtout plus calme, j’admir les oeuvres artisanales (mangas, dessins, goodies…). Peu après, je me rend sur le stand jeu vidéo et là je vois qu’il a clairement grandi. Plus de stand, plus de bornes, il y avait de quoi s’amuser et pourtant… C’était plein à craquer partout. J’ai juste pu m’amuser à essayer quelques jeux DS bien sympathiques. Certes, si j’avais eu la patience d’attendre 5-10 min à chaque borne, j’aurai pu essayer plus de produits mais non !

Enfin, on a fini par assister au Tokyo Style Collection (défilé de mode vestimentaire japonais). Rien à redire, c’était très sympa, très joli, très..séduisant.

Juste après, on a pu assister à un concert d’un groupe japonais (celui qui fait entre autre la musique de l’animé Nana). Les réglages sonores étaient mal faits mais on pardonne. L’ambiance était au rendez-vous.

Pour conclure, je dirai que cette Japan Expo 2006 est mieux que les précédentes mais ne m’a pas impressionnée. Je m’attendais à voir plus de choses originales et surtout plus d’amateurs. Je regardais les gens acheter des mangas par dizaine, voire vingtaine et j’avais envie de leur dire : « quel intérêt de venir acheter ça ici alors que tu trouveras les mêmes à la FNAC ou chez TONKAM avec 5% de réduction » ?

Fort heureusement, dans le RER B, on a pu, à l’aller comme au retour, se faire des bonnes parties de Tetris en réseau. Ahhh, Tetris, quel merveilleux jeu !

Quelques photos (j’attend d’être chez moi pour les copier.. à venir)