J’ai pu lire sur Webstandards un article très intéressant en anglais qui résumé à peu près ce que sera le webdesigner de l’année prochaine. Pour résumer, il devra avoir des notions dans les différents domaines suivants :

– XHTML : sans forcément savoir coder, le futur designer devra connaître les différentes balises en XHTML et leur utilisation

– CSS : à l’heure actuel, c’est déjà important mais il sera vital que le designer s’y connaisse en CSS2, afin de produire un design tout en pensant à l’intégration qui se fait derrière.

– Référencement : ça peut paraître étrange, mais je suis d’accord avec ce point sur une chose. Il faut  prévoir de la place dans la page pour par exemple, inscrire du contenu personnalisé ou encore créér une baseline propre et pertinente.

– Ajax : savoir quels sont les effets Ajax que le designer pourrait intégrer dans sa piste graphique.

– Framework : apparemment, il sera conseillé au futur designer de connaître au moins 1 framework. C’est un peu fort mais ça ne pourra que lui apporter un plus, une vision autre que le design pur.

– Design tendance : ça paraît évident mais le designer doit suivre les tendances design du web (web 1.0, web 2.0, site communautaire, site institutionnel…)

– Connaître les fondamentaux du design (normal ^^)

– Connaissance des principaux logiciels tels que Photoshop ou encore Paintshop pro. Avoir les idées, c’est bien, savoir les mettre en pratique, c’est mieux.

A cette liste je rajouterai également une maîtrise des logiciels de design opensource tels que Gimp ou encore Paint.net. Je pense d’ailleurs utiliser ce dernier au sein de mon entreprise car elle ne possède pas de logiciels propriétaires et refuse d’acheter une license. Plus abordable que Gimp à mon sens, Paint vaut le détour (et je ne parle pas de Paint, le logiciel installé par défaut sous Windows). Quant à cet article, je le trouve assez juste mais il est clair que tout imposé d’un coup risque d’être un peu ardu pour un designer qui ne connaît rien d’autres que Photoshop depuis 10 ans…