A 2 jours du passage du projet de loi Dadvsi au Sénat (du 4 au 10 mai), les mesures prises sur l’intéropérabilité sont remises en cause. Apparement, le Sénat semble être davantage en accord avec les « ayants droit » et les distributeurs. Un comble ! Déjà que le consommateur doit se taper des DRM et un droit à la copie privée plus que restreint, si en plus de ça, on ne peut pas lire sa musique téléchargée sur Itunes sur un appareil autre que l’Ipod, où va-t-on ?
Si vous souhaitez voir ce qui va être supprimé du projet de loi, allez lire ceci ou encore cela !

Participer à la manifestation contre le projet de loi :

manifestation anti drm