Bien que l’heure du vote n’aie pas encore sonnée, les politiques continuent de travailler sur la loi DADVSI (vous savez, la loi horrible qui ne doit pas passer du tout du tout du tout ^^). Bref, pour résumer, la vision de Villepin sur cette loi serait de :

– supprimer les menaces ou les avertissements envers les internautes s’ils téléchargent des fichiers protégés.
– seule la mise à disposition (ou partage) de fichiers protégés est interdite mais le téléchargement reste toléré.
– plus d’amendes lourdes mais des petites contraventions (qui confirment donc mes paroles de l’autre jour): ainsi, un internaute utilisant de manière modérée le P2P se verrait ainsi attribuer une amende de 38€.
– l’utilisation des DRM reste floue (il ne faut pas que ça passe !)
– le droit à la copie privée existerait toujours, mais serait limité à un nombre de 5. Autant dire qu’on ne progresse pas mais qu’on regresse. Jusqu’à présent, le nombre de copies autorisées étaient illimité.

Ce qui est sûr, c’ est qu’il va falloir luter dur pour empecher la loi DADVSI de passer, ainsi que les DRM. Pour info, il y a un salon Linux du 31 janvier au 2 février. L’entrée est gratuite et je suis sûr qu’il y aura certains stands qui feront office de « pétition station » contre cette loi !