> Un petit malin a réussi à pirater le nouvel Itunes pour faire sauter la gestion et la protection DRM (quand les géants comprendront que les DRM n’ont pas leur place dans le milieu de la culture multimédia…).

> La copie privée n’est plus un droit mais par contre, les taxes arrivent sur les différents types de supports et les baladeurs audio et vidéos (j’ai intérêt à me dépêcher si j’ai envie de m’acheter un petit lecteur bien sympa).

> Les activistes de StopDRM veulent tester le dispositif de sanctions en se livrant eux-mêmes à la police…