Bon, vous avez surement entendu parler des webradios, ces fameuses et généreuses webradios libres qu’on peut écouter tranquillement sur nos ordi pendant qu’on bosse, histoire d’oublier qu’on vit dans un monde de contrôle et de respirer un peu.
Et bien figurez vous que les majors ont décidé de contrôler les flux émanant de ces radios pour mieux savoir ce que nous écoutons et ce que nous faisons avec ces radios. Pour cela ils vont utiliser les DRM.

….
…..
Bon ok j’explique rapidement !

La gestion des droits numériques ou GDN (en anglais Digital Rights Management ou DRM) consiste à permettre la restriction de la diffusion par copie de contenus numériques en s’assurant et en gérant les droits d’auteur et des marques déposées couvrant ces derniers.

Le but de la GDN est de pouvoir paramétrer et contrôler un contenu de manière beaucoup plus étroite. En effet, il est d’ores et déjà possible de personnaliser le détail de la diffusion d’un fichier commercialisé, le nombre de copies possibles sur différents supports, le nombre d’ouverture possible, la durée de validité.

Voilà pourquoi il y a de quoi s’enerver. Si on peut même plus écouter la radio tranquillement, autant dire que ça devient du grand n’importe quoi…

Le Web d’hier, c’est un grand vide juridique. Le Web actuel, c’est un trop plein juridique ou l’utilisateur étouffe de plus en plus…