Etant moi-même un joueur, je suis conscient que le jeu peut provoquer chez certains un état dépassant tout ce qu’on peut imaginer. Pour ma part, je considère le jeu comme un divertissement qui se fait seul ou à plusieurs, où l’on s’adapte et partage un état d’esprit bien spécifique.
Malheureusement pour certains, il arrive que le démon du jeu prenne possession de leur âme pour finalement en faire des joueurs accros mais surtout enervés, voire dangereux…

La preuve via cette vidéo qui montre un enfant qui semble quelque peu agité : http://www.youtube.com/watch?v=TTwgNhX4BSo&search=german%20kid