« Qu’avez-vous fait pour le Week-end du 15 ? » août risque de devenir la question principale de ce mercredi, posée par vos collègues et vos amis.

Pour ma part, je suis allé à Andernos-les-bains, une petite ville près d’Arcachon (on m’a invité dans une grande maison, je n’allais pas refuser tout de même). J’ai pu ainsi respirer le bon air pur de la mer et me shooter à l’iode. Bien qu’un abruti aie tenté d’allumer une cigarette dans le tgv, le voyage s’est bien passé à l’aller. Et pour une fois, j’ai eu la chance de tomber sur une voisine fort sympathique. Sympathique dans le sens ou elle ne s’enfermait pas à l’intérieur de son walkman, sympathique dans le sens où elle ne tirait pas une tronche jusqu’à parterre, et enfin sympathique dans le sens ou elle communiquait.

Il s’agissait donc d’une jeune femme bavarde, qui, tout comme moi, en avait un peu ras-le-bol des insociables dans le métro. Pour vous rassurer, il s’agissait d’une très belle femme, jeune mariée, très calme, et non d’une grosse galérienne qui s’accroche à tout ce qui bouge. Nous avons tout de suite sympathisé. C’est agréable ! Enfin une qui se dit qu’elle peut parler sans se mettre en tête qu’elle va être dragué de tous les côtés. Après tout, quel est le mal à vouloir parler à son voisin pour passer le temps dans le train ?
Durant notre discussion, elle a, de nombreues fois, évoqué le problème du comportement des gens dans le métro (elle est originaire de Bordeaux). Nous sommes d’ailleurs tombé d’accord sur un point important : « les gens ne parlent pas dans le métro parisien et pourtant, la plupart attendent souvent qu’on leur adresse la parole, car ça leur ferait plaisir« . Bref, le voyage a bien débuté.

Concernant Andernos-les-bains, c’est une ville assez étendue mais le centre ville se résume a 2 petites rues piétonnes. C’est mignon et assez vivant. Malheureusement, je n’avais pas prévu que l’océan était en fait le bassin d’Arcachon, ce qui signifie que l’eau n’est pas vraiment à côté. Une fois le bassin vide, vous avez intérêt à marcher un certain temps pour poser un pied dans l’océan. Pour vous divertir le soir, vous avez le choix entre 3 pubs et une toute petite boîte de nuit assez pourrie. Cependant, il y a certains stands qui vendent des gaufres belges (miam) et de succulentes glaces. Bien entendu, les sympathiques et belles vendeuses vous encouragent à en racheter, rien que par leur regard.

Bref, ces 4 jours furent donc assez reposant, loin de la pollution, loin des écrans et je n’étais pas très enthousiaste de revoir ce cher métro parisien qui pue la pisse et qui regorge de monde…