Durant notre séjour, nous avons tout de même quitté notre lieu paradisiaque pour visiter les villes typiques des alentours.

Nesebar est une des plus vieilles villes d’Europe, notamment reconnue pour ses vestiges et son architecture particulière. Classée au patrimoine mondiale, j’ai eu une impression mitigée après avoir arpenté les différentes ruelles. Si en effet, certains aspects du village donnent à penser qu’il s’agit là d’un lieu culte, le commerce gâche énormément le paysage. Implantés en grande quantité, les différentes enseignes touristiques cachent la plupart des belles architectures du lieu, ce qui est fort dommage. Ceci étant dit, se promener quelques heures dans la cité vaut tout de même le détour, pour peu que l’on y soit à un moment peu fréquenté.


De belles ruines et un commerce qui gâche la vue

Burgas est une grande ville portuaire située au sud de Sunny Beach. Typiquement bulgare, nous avons pu enfin nous promener dans différentes rues sans rencontrer un amas de magasins « spécial touristes ». La ville est jolie, remplie d’architectures typiquement bulgares. 2 grandes rues piétonnes sont facilement accessibles et il est fort plaisant d’y s’y promener. A cela s’ajoute un grand jardin maritime calme et étoffé, ainsi que quelques belles statues. Bref, Burgas est à mon sens, une ville qui vaut largement le détour pendant une petite journée. Gardez sur vous votre guide car rien n’est indiqué en anglais…


Une architecture à découvrir dans une ville essentiellement piétonne

Enfin, Pomorie est une petite ville située sur une péninsule, entre Burgas et Slantchev Bryag. Absolument pas touristique, seule la rue piétonne du centre ville est vivante. Au-delà, c’est le calme plat avec de magnifiques ballades à faire le long de la mer. La convivialité et l’ambiance qui se dégage de cette ville vous détend en quelques minutes. Pas une once de stress, pas de pollution, peu de bruit et des belles architectures.


L’avenue principale et un côté de la péninsule : calme absolu