Slantchev Bryag est une station balnéaire bulgare ou la festivité règne en permanence. En revanche, la majorité des touristes sont bulgares.

Ce qui m’a rapidement plu, c’est la Mer Noire. Propre et transparente, sa température n’excède pas 21/22°C. Quelques vagues sont au rendez-vous et le soleil tape fort sur le sable fin entre 10h et 16h.
Les vendeurs de nourritures des plages vous proposerons des fruits, des beignets, des donuts et du pain au sésame… Mais pas de glace !


Une mer très propre et transparente

Second plaisir de Bulgarie : la nourriture. Si les spécialités purement bulgares ne sont pas très nombreuses, elles sont cependant très bonnes. Grillades et salades représentent généralement la moitié de la carte.
Vous vous régalerez en dégustant de bonnes Shopska salades et autres Kavarma. La viande est succulente, rien à voir avec la France. Je vous recommande de manger du poulet, du mouton et du porc. Les desserts sont en revanche très quelconques.


Ca ne paye pas de mine mais c’est succulent !

Au niveau prix, manger au restaurant ne coûte pas cher. Comptez entre 2 et 6€ pour un plat et un peu moins d’1€ pour une boisson (eau ou soda). Autre point : le poids des plats est indiqué sur le menu, pratique si l’on souhaite se blinder le bidou !

En se promenant dans le centre, on a néanmoins vite fait le tour. Vous en aurez rapidement marre de voir des steak house à tous les coins de rue et les bulgares sont persuadés de vous faire plaisir en vous proposant des « english breakfast » infâmes. Au final, nous n’avons repéré que 3 bons restaurants qui proposent des spécialités : Djanny (le meilleur de la ville), Mémory et le Serbian Grill (malgré le nom, on y mange bulgare).

Par curiosité, nous sommes allés au Mc Donalds et au KFC. Si ce dernier s’avère être bien meilleur qu’en France (notamment par le goût du poulet et des frites), il n’est pas donné à tout le monde d’aller au Mc Do. En effet, il faut compter un bon 8€ pour un menu et le ketchup n’est pas gratuit… Ce qui fait très mal au portefeuille, surtout pour un bulgare. En revanche, c’est dans ces 2 fast-food que les serveurs parlent le mieux l’anglais. Pour info, une glace coûte environ 0,50€ et un menu au KFC 4€.

Terminons par les transports locaux qui sont vétustes, pas très ponctuels mais très pratiques et économes (0,50€ le ticket de bus). J’en profite d’ailleurs pour rajouter que personne ne fraude

Au final, Slantchev Bryag est une ville destinée à se reposer, se baigner, s’amuser et bronzer. N’espérez pas une seule seconde y trouver de la culture bulgare, hormis dans la nourriture. Quant à l’ambiance musicale, les bulgares sont restés aux années 80/90.