Voici la liste des outils que j’ai le plus utilisé en 2006 (voire avant pour certains) :

  • Netvibes : cette page d’accueil sur mesure « à la web 2 » est pour moi indispensable et je ne m’en sépare plus. Son efficacité et sa permanence évolution en font un outil que j’utilise chaque jour, parfois avec abus ! Protopages et autres Webwag peuvent retourner se coucher, ils n’atteignent pas Netvibes en terme de fonctionnalités / organisation. L’inscription se fait extrêmement rapidement, sans nécessité de mail de validation.
  • Ta-da lists : outil web 2 minimaliste mais très pratique qui me sert à lister mes tâches à faire, tout en les classant par catégorie. Possibilités d’avoir une liste directement accessible via un nom de domaine défini de type « ramenos.tadalist.com »
  • Blogmarks : outil similaire à Delicious, je le préfère à ce dernier par son interface bien plus agréable et un design qui ressemble à quelque chose…Il est très simple d’ajouter rapidement une page web dans votre bookmarks en ligne et l’inscription se fait, à l’instar de Delicious, en moins de 30 secondes.
  • WordPress : CMS que j’utilise pour ce blog, je suis de près son évolution et cherche de plus en plus à l’employer en tant que CMS pour faire des sites classiques, chose qui est tout à fait possible malgré la concurrence de CMS Made Simple que je surveille d’un autre oeil… Une bonne communauté francophone et internationale permettent de s’informer rapidement, énormément d’extensions disponibles et un back office plutôt propre font de WordPress le CMS « simple » que j’ai le plus préféré.
  • Google Docs&Spreadsheets : anciennement Writely, cet outil qui sert à rédiger du contenu collaboratif m’est fort utile et est très simple à utiliser.
  • Google Analytics : parmi les outils d’analyses statistiques gratuits, j’ai vite abandonné Xiti et Statcounter dont je n’appréciais pas l’interface et le côté de l’information « trop orienté technique ». Ainsi mes choix se sont portés sur PhpMyVisit et Google Analytics. A l’heure actuelle, j’utilise principalement le dernier pour les fonctions plus riches qu’il propose. Il ne m’a fait défaut que 3 fois dans toute l’année, ce qui est pardonnable, étant donnée sa jeunesse et sa gratuité.
  • Xnview : cet outil de retouche d’image est très pratique si et principalement si vous souhaiter modifier la taille de plusieurs images à la fois. Très simple d’accès, j’ai pu ainsi reconvertir facilement « à la volée » près de 500 photos dans une résolution différente en moins de 5 minutes. A garder précieusement sous la main.
  • OpenOffice : aujourd’hui relativement stable, l’outil de bureautique OpenSource n’a plus grand chose à prouver pour faire parti des références en matière d’outil de travail. Compatible avec les formats propriétaires, j’en suis satisfait. Seule ombre au tableau, une certaine lenteur pour lancer le programme… J’espère qu’une solution sera trouvée dans un futur proche.
  • EasyCleaner : outil que j’utilise chaque semaine pour faire le ménage dans mon PC. Nettoyage de la base des registres, des fichiers temporaires, doublons et autres poussières inutiles stockées dans Windows, Easy Cleaner est très pratique. Je le préfère d’ailleurs à CCleaner puisque celui-ci m’a viré des clés de la bases de registres nécessaires au lancement de Windows…
  • Winamp : oui je sais c’est vieux. Oui je sais vous rigolez car vous vous dites que j’ai choisi ce dernier outil histoire d’avoir 10 outils à présenter… Et vous n’avez pas tout à fait tort ! ^^… Ceci dit, travailler en musique est pour moi un quotidien et Winamp est le meilleure logiciel que je connaisse pour lire la musique. Il lit tous les formats et me sert de station de radio. Il est très léger et peut être traduit en français pour ceux qui haissent la langue de Shakespeare. Il permet également de créer un serveur de musique à son domicile directement accessible depuis n’importe ou. Enfin, rappelons que Winamp existe depuis des années et pourtant, je n’ai pas trouvé meilleur remplaçant à l’heure actuelle.

Si j’ai volontairement oublié Firefox, c’est tout simplement parce que le monde entend suffisament parler de cet outil, alors que Winamp se fait oublier peu à peu… Rien à faire, je ne supporte pas MusicMatch et Windows Media Player !