Roy Buchanan – When a Guitar Plays The Blues

Avis de Ramenos :

Ce guitariste de blues-rock américain est tout simplement génial. Je trouve ce morceau exceptionnel, reflétant bien l’ambiance d’une époque plus ancienne que la notre en matière de rock. Il s’agit là à mon sens du genre de son qui fait vraiment honneur au rock de l’époque.

Biographie :

Génie de la guitare et du blues dans les années 60, il était le fils d’un pasteur et grandit dans une ferme de Californie. Il apprend d’abord la steel guitar et incorpore alors un groupe dont Dale Hawkins est le chanteur, il enregistre alors « Susie-Q », que reprendra plus tard Creedence Clearwater Revival.

Il rencontre ensuite à Toronto les futurs membres du groupe The Band dont Robbie Robertson qui dira de lui: « le premier grand guitariste de rock qu’il ait jamais vu…tout simplement merveilleux ». Installé après son mariage à Washington en 1959, Buchanan gagne sa vie en enregistrant sur les disques de Freddy Cannon ou de l’écurie Leiber & Stoller. Armé de sa Fender Telecaster, c’est sur la Côte Est qu’il se fait vraiment connaître. Il est invité par les Rolling Stones pour remplacer Brian Jones, il décline cette offre! En 1971, un document télévisé intitulé « The Best Unknow Guitarist In The World » (Le Meilleur Guitariste Inconnu Au Monde) lui est consacré aux Etats-Unis. Il signe alors chez Polydor qui lui propose un contrat solo mais le succès n’est pas au rendez-vous. La critique apprécie mais pas le grand public.

En 1985, il sort son premier album entièrement Blues, « When A Guitar Plays The Blues » chez le label Alligator,en 1987, « Hot Wires ». Roy Buchanan meurt en 1987 dans la prison où il est détenu à Fairfax pour s’être drogué en public. C’est un suicide.

Source : LastFm