Qui aujourd’hui ne connaît pas Google ? Personne, bien entendu.

Qui aujourd’hui utilise la recherche Google, mais aussi au moins un des services associés au moteur ? Une bonne partie des internautes !

Google propose une panoplie de services aux internautes et ne semble plus se contenter de ce qui a fait sa gloire autrefois, à savoir le moteur de recherche. En effet, Google propose à ce jour des services qui en font bien plus qu’un moteur de recherche et qui le rapproche de plus en plus d’un portail :

  • une adresse email (Gmail)
  • un outil d’analyse statistique (Google Analytics)
  • un logiciel pour chatter avec ses amis (Google Talk)
  • un système de recherche d’information par thématique (Google News)
  • un gestionnaire de flux RSS (iGoogle)
  • un outil de gestion de photos (Picasa)
  • un outil de gestion de vidéos (Youtube)
  • un ensemble d’application bureautique (Google Docs)
  • une plateforme de blogs (Blogger)
  • un service de traduction (Google Traduction)
  • un agenda en ligne (Google Agenda)
  • un ensemble de cartes (Google Maps)

et j’en passe…

De ce fait, je me demande si je dois toujours parler du « moteur de recherche » Google ou alors si je dois recommander à mes amis de s’inscrire aux services du portail Google (bien que la sécurité du service Gmail me laisse perplexe ces derniers jours). En effet, en voyant tous ces services, j’ai l’impression de me retrouver 10 ans en arrière, à l’époque ou Yahoo faisait en sorte de devenir le portail de la recherche pour les internautes, à la nuance près que Google Forum n’existe pas encore (quoique Google Groups s’y apparente).

Mais l’étendu du géant Google nous laisse clairement entendre qu’il s’agit là d’un portail et non plus d’un « moteur de recherche ». A tel point que je ne perçois plus de réelle innovation dans la recherche de la part de Google, lorsque l’on sait que d’autres sont en train de révolutionner les méthodes de recherches et d’autres encore essaient d’explorer une nouvelle ergonomie dans la recherche textuelle.