Chaque jour se créent de nouveaux sites web, chaque jour plusieurs milliers de pages web sont ainsi rajoutées sur la toile du web et une grande partie sont indexées par les outils de recherches. A force de référencer des sites web, on se rend souvent compte qu’un même univers de mots-clés est partagé par différents sites web qui ne sont pas forcément concurrents, ou mieux, qui n’appartiennent pas du tout au même métier ou au même domaine d’activité.
Rentrons directement dans le sujet. A force d’empiler tous ces sites, toutes ces pages web dans les résultats de recherche, il est difficile parfois d’y voir clair. Afin d’optimiser la recherche et surtout les résultats, ma prévision est la suivante – elle peut paraître évidente ou stupide mais je me lance :
« vous habitez en France, vous cherchez souvent de l’information sur Internet et vous utilisez par exemple Google. De ce fait, vous utilisez très souvent www.google.fr pour effectuer vos recherches. A mon sens, si l’évolution de l’information sur le web continue de se poursuivre de la même manière, nous arriverons rapidement à la nécessité de création de sous-moteurs de recherche, chacun spécialisé dans un thème précis. Ainsi, nous n’effectuerons pas notre recherche sur google.fr, mais par exemple sur googlevoyage.fr, googlesanté.fr, googleeducation.fr, googlemusique.fr, googlegame.fr et j’en passe. »

Cette spécialisation des moteurs de recherches serait, à mon sens, à prévoir dans un avenir proche étant donnée la masse d’information grandissante qui circule sur le web. Il serait important de mieux classer l’information, et cette opération pourrait affiner davantage les évolutions futures que les outils de recherches prévoient en matière de sémantique. Cette pensée n’engage que moi, je l’annonce d’une manière assez brève mais j’attends toute réaction de votre part.