Récemment, j’ai eu affaire à la gestion d’un nom de domaine délaissé que l’on possède dans mon entreprise. Plusieurs questions ont été soulevées et ça m’a donné l’idée de ce post.

Il y a 10 ans, le choix des mots dans le nom de domaine était primordial pour avoir une chance d’apparaître dans les premiers résultats naturel. A ce moment là, on focalisait son attention principalement (voire uniquement) sur l’utilisation de mots-clés : mots-clés dans le title, le titre de page, dans le coeur de page, le nom de domaine, les rubriques…. Bref, c’était limite keyword stuffing pour certains sites mais cela avait toute son importance.

Aujourd’hui, le contenu éditorial reste toujours la base pour pouvoir faire du référencement. Cependant, il n’y a pas que ça et c’est d’autant plus vrai en ce qui concerne le nom de domaine. Pour ma part, je constate 3 types de noms de domaines :

  • Les domaines bourrés de mots-clés.
  • Les domaines mnémoniques.
  • Les domaines mnémoniques dérivés des marques.

1) Les domaines obscures bourrés de mots-clés

Le keyword stuffing a fait ses preuves… Il y a de nombreuses années. Aujourd’hui, c’est juste une technique de pollueurs qui n’apportent pas grand chose, que ce soit pour l’utilisateur et le moteur de recherche. Cette remarque s’applique également aux noms de domaines.

Comment reconnaît-on ce type de domaine ? C’est simple, généralement il s’agit de noms composés de plusieurs mots-clés qui donnent l’impression de répondre à une requête spécifique formulée par les utilisateurs. En clair, c’est une sorte de suite de mots-clés, qui semblent s’apparenter à de la longtail mais qui au final, donne une impression un peu obscure, voire cheap d’un site web.

Cependant, cette suite de mots-clés peut aussi s’apparenter à une expression composée de mots-clés génériques, très concurrentiels entre eux car le mot-clé générique visé a déjà été accaparé pour un autre site

Quelques exemples :

  • les-recettes-de-cuisine.com
  • cuisiner-recettescuisine.com
  • cuisiner-des-recettes.com
  • recettedecuisinerecettes.com

Mon point de vue ? Eviter à tout prix ce genre de « trucs ». Avoir ce genre de noms de domaines n’apporte aucune valeur ajoutée à votre référencement. J’ai d’ailleurs envie de dire que le poids des mots-clés dans l’URL a tellement chuté ces dernières années qu’il n’est plus spécialement primordial d’avoir le domaine bourrés de mots-clés.

2) Les domaines mnémoniques qui misent sur la marque

Les domaines qui misent sur la valeur de leur marque représentent déjà un meilleur choix. Le fait qu’ils soient mnémoniques est primordial, tant il peut jouer sur l’aspect intuitif encré en chaque être humain. Un nom de domaine mnémonique est un excellent moyen de se souvenir d’un site web, peu importe si le mot n’a aucun rapport avec le contenu (ou alors un rapport lointain, dans une vieille langue étrangère par exemple :) ).

Quelques exemples :

  • youtube.com
  • foursquare.com
  • twitter.com
  • digg.com

Dites à votre grand-père que vous aller chaque jour sur Digg pour trouver de l’information et il ne va rien comprendre sur le coup. Évoquez-lui nom encore une fois ou deux et même s’il ne comprend rien à ce que vous faites, il saura que vous allez chaque jour sur « Digg », comme s’il s’agissait du mot magique. Bien sur, l’exemple est un peu exagéré mais un nom mnémonique est le meilleur moyen de développer la popularité d’un site, mais aussi la loyauté des visiteurs qui pourront revenir facilement dessus.

Cependant, ce choix est aussi à double sens : dans un sphère web où chaque jour, des centaines de services web sont lancés, la plupart d’entre-eux ne retiennent pas suffisamment votre attention. Résultats ? Si le nom est certes mnémonique mais n’apporte aucune indication sur le service du site, il va être difficile de le retrouver. A vous de développer une solide stratégie marketing derrière tout ça.

3) Les domaines mnémoniques dérivés de marques

Cette troisième solution constitue en fait un mix des 2 précédents. Ici, on évitera de faire du bourrage de mots-clés indigeste dans le domaine mais on n’utilisera pas non plus forcément le nom de l’organisme tel qu’il devrait apparaître, tant il est difficile à retenir.

Imaginons par exemple que vous soyez dans « l’extermination industrielle et résidentielle de coquerelles » (désolé, j’ai pris un métier long qui me passait par la tête)… Pas simple à évoquer facilement dans un nom de domaine. Mais d’un côté, vous n’avez pas envie de faire un nom de domaine trop exotique. Prenez le temps de chercher les synonymes des mots-clés fort de votre titre. Dans notre cas, on a extermination (détruire, tuer…) et coquerelles (cafards, blattes…).

Le domaine choisi pourrait être :

  • cafardkiller.com
  • tueurdeblattes.com
  • manversusbugs.com

Il ne s’agit là que d’exemples issus de mon imagination, afin de donner un côté un peu plus fun au métier sans s’en éloigner pour autant. Les termes utilisés peuvent êtres trouvés facilement par les utilisateurs et ne sont pas « trop » longs non plus. N’hésitez pas à en proposer d’autres :).

5 Choses à ne pas faire lors de la création de son domaine :

  • Acheter le même nom qu’une marque mais avec une terminaison libre (exemple : digg.info ou digg.ru).
  • Acheter un nom de domaine trop proche d’une marque existante (c’est aussi se risquer à des représailles).
  • Avoir des caractères non-alphabétiques dans son domaine (par exemple un zéro à la place d’un o).
  • Coller 2 mots dont le premier finit avec la première lettre du 2ème (exemple : mangerrecette.com).
  • Faire des concaténations à la volée à partir de titres longs. Si l’on reprend mon exemple de l’extermination industrielle et résidentielle de coquerelles, ça donnerait quelque chose du genre eierdc.com ou encore exinerdc.com par exemple :) ).

Pour conclure, non le poids des mots-clés dans le domaine a une importance bien moindre qu’auparavant au niveau SEO. Pour ma part, je vous recommande plutôt de penser à un domaine qui pourra se retenir facilement, se partager sans faute et aussi tenir dans les 140 caractères de Twitter, histoire de pouvoir en parler aisément :).