Aujourd’hui a eu lieu le 1er SEO Camp organisé à Montréal. C’est la première fois qu’un tel événement est organisé au Québec et je profite de ce message pour remercier tous les organisateurs. J’espère que ce SEO Camp est le premier d’une longue série.

Vous trouverez ci-dessous un petit condensé des principaux sujets évoqués et mon avis perso qui va avec :

  • Débat sur le contenu caché : toujours la même histoire, j’étais rassuré de voir que je n’étais pas le seul à être contre cette pratique, peu importe la façon dont c’est fait. Je rappelle que le SEO est l’art d’optimiser les sites web pour les utilisateurs provenant des moteurs de recherche. Quel intérêt de leur cacher ce pour quoi ils sont venus ? Si vous n’avez pas envie d’afficher du contenu de manière trop visible, vous pouvez toujours faire du masquage temporaire de contenu dans l’objectif de faciliter la lecture de vos pages pour l’internaute.
  • Validation W3C, gestion du h1, images : j’ai eu assez peur quand les débats ont commencé à porter sur ce genre de sujets. D’un niveau basique, je considère que ces points n’avaient pas grand chose à faire dans l’événement, tant les différentes réponses à ces points sont traités dans le Google SEO Starter guide. Le débat sur ces points dont l’importance est infime face au reste a tout de même duré un bon 30 min…
  • Vitesse de chargement des pages : oh que oui c’est à prendre en compte et malheureusement, on trouve encore beaucoup de sites dont la home met entre 7 et 10 secondes à charger. Pour ma part, je considère ce travail comme une tâche de fond qui ne doit pas s’arrêter. Vous pouvez d’ailleurs lire mon billet sur le sujet.
  • SEO des contenus vidéo : un petit aparté a eu lieu sur le sujet. Rien de nouveau à apprendre hormis le fait d’avoir un sitemap video et du contenu texte qui va autour de vos vidéos pour donner aux moteurs de quoi se nourrir… Et aussi à votre internaute ! Conseil : il est préférable de référencer les vidéos sur sa propre plateforme d’hébergement plutôt que sur un service externe (Youtube, Dailymotion…). En effet, dans ce cas, la visibilité organique de votre vidéo se fera sur cette plateforme externe et non sur votre site.
  • Petit rappel de Panda : ça ne fait pas de mal mais j’étais ravi que l’événement ne tourne pas autour de ça, il y a eu tellement d’informations là-dessus…
  • Liens & réseaux sociaux : discussion sur l’importance du signal des liens provenant des réseaux sociaux et point sur le fait qu’il est plus facile de manipuler les liens provenant des réseaux sociaux que des sites externes (ce qui n’est pas faux). Pour ma part, je considère que ce signal, encore faible à l’heure actuelle, est à prendre sérieusement en compte dans les stratégies marketing de sites web. Comment faire pour développer une communauté sociale sur les différentes plateformes (Twitter, Facebook, Digg…) pour son site ? Pas d’affolement cependant, le trafic émanant des réseaux sociaux pour trouver de l’information est « encore » relativement faible.
  • Web sémantique : bonne introduction au web sémantique avec une approche sur les RDFa, microformats (merci d’avoir pris le travail que j’ai effectué pour Recettes comme exemple :-) ) et Microdata. Si vous souhaitez faire un site en HTML 5, n’hésitez pas à vous intéresser directement au Microdata, plus flexible et complet que les fameux microformats. Les CMS commencent à les intégrer par défaut dans leur template (microformats pour WordPress et RDFa pour Drupal).
  • SEO local, national et international : intervention avec de bons rappels, même s’il aurait été judicieux de citer la source d’inspiration, à savoir la fameuse vidéo de SEO MOZ.
  • Responsable SEO : j’ai bien aimé cette partie qui parlait de tout ce que doit faire le directeur seo, comment doit-il être, à quel point est-il responsable dans l’implantation de la stratégie seo pour le site de l’entreprise. Plusieurs points étaient évoqués et ça m’a conforté de voir que je me retrouvais dans la majorité d’entre eux :).
  • Grèce antique et linkbuilding : rien de nouveau à se mettre sous la dent mais j’ai bien aimé la comparaison avec la Grèce. Fun, vrai et des rappels de bonnes pratiques !
  • Webanalytics via Google Analytics : sans doute le conférencier qui a réussi à retenir le plus mon attention via des slides courtes et surtout une bonne capacité à capter l’attention de son auditoire !

Enfin, le SEO camp m’a permis de revoir quelques bonnes connaissances ET de faire connaissances avec de nouvelles têtes. Contrairement au SEO Camp de France, j’ai apprécié la facilité déconcertante d’échanger avec les personnes, ouvertes aux autres et toujours prêtes à faire votre connaissance.

Quoiqu’il en soit, j’ai trouvé cette journée intéressante. Pas mal d’informations, un bon moyen de faire connaissances avec les professionnels du métier, le tout dans une bonne ambiance conviviale. A refaire, sans aucun doute :) !