Coup de gueule contre le linkbuilding et linkbaiting cheap

Share Button

Il y a des jours, un bon coup de gueule, ça fait du bien. Et il s’avère que j’ai de plus en plus de mal à supporter ceux et celles qui pensent que l’acquisition de trafic/visibilité via l’externe est quelque chose de simple et surtout pas cher.

Alors bien évidemment, vous êtes en droit de vous demander pourquoi le Ramenos pousse sa gueulante contre cette partie du SEO. Pour vous répondre, je vous dirais qu’il y a 3 raisons :

1. L’acquisition de visibilité est un travail de longue haleine

Acquérir de la visibilité, que ce soit à travers du lien, du contenu, une image ou toute autre façon exploitable par un moteur est quelque chose qui prend du temps. Acquérir 30 liens en 3 heures, faut pas déconner non plus.

Alors certes, vous pourrez toujours inscrire votre site à tous les annuaires de la planète mais on sait très bien ce que ça engendre… Plus sérieusement, à moins d’avoir des amis chez tous les sites les plus influents de votre domaine, j’ai du mal à croire qu’on puisse faire un beau boulot de linkbuilding/baiting en quelques heures à peine.

D’abord, vous faites vos recherches, vous explorez et vous analysez ce qui existe. Bien sûr, vous pouvez vous servir d’un outil de type Majestic pour aller plus vite dans l’exploration mais si vous faites le travail proprement, vous n’allez normalement pas juste faire un copier/coller de la liste des sites qui ont un gros PR…

Non, un bon référenceur va prendre le temps d’analyser chaque site selon plusieurs critères et voir comment il pourrait l’exploiter pour développer la visibilité de son site client. Certains critères sont techniques, d’autres relèvent du bon sens et certains se basent sur votre connaissance globale du web.

Enfin, la dernière tâche va être de prendre contact avec les responsables des sites, échanger avec eux et voir ce qui serait possible.

Bref, tout ça, c’est loin d’être du travail cheap !

2. Un lien ne coûte pas 20$ !

Acheter du lien pour augmenter votre popularité, bouhhh c’est mal… Enfin on a beau dire ça, plein de gens le font encore et autant être honnête, le tout n’est pas d’acheter un lien mais de réussir bien souvent à faire un échange de bonnes pratiques.

Vous aurez beau inscrire votre site sur 10 annuaires, votre trafic ne va pas faire +25%…

En ce beau monde, rien n’est gratuit et encore moins à petits prix. Je suis encore surpris de voir la plupart des gens qui ont les moyens, un beau site et qui mettent un petit 1000$ dans le linkbuilding. Quand j’entends dire « trouve une seconde main à 30$/heure qui fera de l’achat de visibilité à 40$ le lien »… Comment dire, ça m’enrage un peu !

Prix cheap = SEO cheap ! A vous de voir…

A part les annuaires, il n’y a pas grand chose qui coûte « en temps normal » ce prix là. Et quand j’enrage en entendant ça, c’est tout simplement parce que ça donne l’impression que l’acquisition de trafic s’apparente à acheter du lien comme on achète son menu BigMac au Mcdo….Damn !En ce qui me concerne, je suis désolé, mais le linkbaiting ou linkbuilding 2012, ce n’est pas ça, comme vous avez pu le lire plus haut.

D’ailleurs, en passant, ça coûte combien de la visibilité à l’externe ? C’est la question piège, je n’ai pas la réponse exacte… D’ailleurs, personne ne l’a je pense. Reste qu’au bout de plusieurs années d’expérience, on commence à avoir une fourchette.

Pour ma part, de ce que j’ai pu voir et avoir, les prix oscillent entre 80$ et 500$ pour tout ce qui tourne autour des liens. Certes, vous pourrez toujours trouver des exceptions moins cher (le blog de Gertrude qui vous parle de ses tartes aux sucres) mais c’est rare… Reste qu’avant de me tirer dessus pour cette annonce de prix, il faut bien comprendre le contexte : quel genre de lien, dans quel contexte, sur quel site, et pour quels objectifs…

3. Les intervenants qui nous font croire que c’est aussi simple que de créer un email

C’est le dernier point qui me fout pas mal les nerfs. En France, je ne me prononce pas mais aux États-Unis, et parfois au Canada, il m’a été possible de voir certains intervenants vendre du rêve à l’auditoire en parlant de linkbuilding comme s’il s’agissait d’une simple formalité.

Quand on vous dit qu’il suffit de passer quelques coups de fil, répondre à des mails et se déplacer directement chez les partenaires éventuels pour développer son trafic via l’extérieur vite fait bien fait… Ça sonne faux.

Attention, je ne critique pas la démarche mais je crois qu’il y a un souci de réalité au niveau du temps. Comme expliqué plus haut, cette partie du référencement prend du temps et demande un bon niveau d’analyse… Ce n’est pas, à mon sens, le travail qu’on bâcle en l’espace de 3 heures, surtout que ça va plus loin que du simple SEO.

Bref, certains sont à côté de la plaque et après, il faut faire revenir les clients et autre collaborateurs à la réalité.

Certains me diront : mais pourquoi est-ce si cher ?

  • Les responsables des sites ont eux aussi passé du temps à développer leur notoriété. Ils ne vont pas vous la partager pour 3 sous en 5 minutes.
  • Le SEO demande un long travail d’analyse, tout en considérant les changements par les moteurs.
  • Avoir un lien pour avoir un lien est loin d’être efficace donc forcément, ça coûte plus cher (sauf sur les annuaires).
  • C’est un travail de moine qui est loin d’être la tâche la plus passionnante d’un expert SEO.

Bref, si vous pensez vous aussi qu’il y en a marre des gus qui vendent de l’acquisition de liens comme étant un travail cheap, court et qui se fait à la chaîne, n’hésitez pas à m’en faire part par un petit comm… Je me sentirais moin seul :).

Share Button

18 réflexions au sujet de « Coup de gueule contre le linkbuilding et linkbaiting cheap »

  1. Le Juge

    Tout a fait vrai tout cela.

    Je suis du meme avis pour les prix – il faut penser que si c’est un article sponsorisé les prix sonr rarement au dessous de $50 (pour les petits blogs qui ne devraient pas apporter bcp de traffic. Un gros bloggueur influent demandera souvent entre $250 et $500 pour chaque article – mais a ce sont de gros gros gros blogs. Quant aux liens blog rolls le prix se compte par mois – donc disont 20 euros / mois = 240 euros par an et oui et selon comment on gere une fois qu’on est linké c’est dure de s’arreter.

    Penser aussi a associer les couts annexes types – redaction de contenu, don de samples pour les reviess organisation de concours ou autres pour le link baiting / buzz bref … créer du lien qui en plus rapporte du trafic c’est pas a la porté de toutes les bourses.

  2. Antonin

    J’adore le parallèle avec MacDo : c’est vrai que certains prestations/offres font penser à ça. Pour autant, je ne trouve pas que ça soit une mauvaise chose : tout dépend de ce que l’on recherche.
    Je veux dire, pour un site satellite par exemple, on va pas passer des jours et des jours à trouver des bons liens et mettre en place une bonne stratégie de linkbaiting.
    Et même pour un money site, avoir du BL facile d’une qualité moyenne est souvent nécessaire même s’il ne faut pas que le linkbuilding se résume qu’à ça …

  3. LaurentB

    Toute cette remise en cause post-Pinguin est sans doute une bonne chose, mais au final la bouse continuera d’inonder le Web.
    Le problème est même très en amont du netlinking. Mettre son site en condition pour le référencement organique au mérite n’est pas à la portée de tous, mais la vaste majorité prend le Web par le mauvais bout. Certes, le Content Marketing exige des moyens et des efforts, mais ça paye tellement mieux au final.

    1. ramenos Auteur de l’article

      D’un côté Laurent, tant que la bouse inondera le web, ça nous arrangera mais ça génère également des coups de gueule de ce genre car on entend parfois des trucs…

  4. Ljee

    Triste réalité… Encore plus en 2012 quand les sources de liens se font plus rares et donc plus chères. Pas facile le SEO quand les clients sont persuadés que cela est vite fait, facile et visible immédiatement.

    1. ramenos Auteur de l’article

      C’est pour ça qu’il faut prendre le temps de former les clients, voire les équipes des ventes, même si ça représente un certain challenge dans certains cas ;)

  5. Netoffensive

    Le net a toujours été vu comme le nouvel eldorado ou il est facile de faire beaucoup d’argent avec peu de dépenses. Que ce soit en terme de referencement ou autre, internet est comme tous les autres business, sans un minimum de connaissances et d’investissements on ne va pas très loin.

  6. Soul

    C’est triste mais c’est bien vrai, dans la majeure partie des cas, les prestations type bhw ne fonctionnent pas où sur du court terme. Je préfère passer plus de temps pour avoir quelques bons liens que de faire x milli{er|on}sde liens spammys et pourtant j’ai la capacité de faire les 2.

  7. didier

    Je comprend le coup de geule exposé.
    Mais je ferais simplement remarquer que le client lambda a énormément de mal à percevoir le travail nécessaire pour positionner un site en première page d’une recherche, alors lorsque malheureusement il voit des offres alléchantes qui lui annoncent des positions incroyables (pour vous pas pour lui), ils craquent. De toutes façons, pour lui la terminologie du référencement est totalement abstraite (bl, linkbuilding, linkbaiting
    …). Ce sont des termes barbares et exotiques.
    La conclusion, c’est un travail de divulgation toujours plus intense en espérant que les ‘marchands de liens à bas prix’ disparaîtront, mais honnêtement vous y croyez. Le travail de SEO est malheureusement un travail ingrat et difficilement quantifiable, ainsi même un excellent professionnel peut se faire piégé surtout par l’ami G et ses algos.

  8. arnaud

    Ce sera, à priori, de plus en plus vrai: plus on veut de la qualité, plus on paye. Le web a toujours cette image d’Eldorado qui lui colle à la peau, et c’est vrai que certains y contribuent en faisant croire que tout est facile.

  9. Bruno

    Bonjour,

    Je crois en fait que la plupart des gens ont de gros préjugés sur le référencement et en bons moutons qu’ils sont, ils se jettent tous sur les pseudos révolutions concernant le référencement.
    Grâce à cela, les marchands de rêves font leurs choux gras!

  10. Annaïs blog mode

    Bien d’accord avec toi ! J’aimerai parfois que mes responsables comprennent le français et lisent ce post…

    J’ai la double casquette, je suis SEO le jour, blogueuse mode la nuit et je comprends très bien tous les poins abordés dans ton article coup de gueule !

    Patience et travail = il faut que ca paye !

    Annaïs

  11. Fred@Penultimax

    De gros référenceurs français reconnus, vendent ce genre de prestation…
    En même temps ces prestations permettent à nous autres de pouvoir vendre plus cher nos prestations. Enfin c’est mon cas, je vend bien plus cher quand je passe après ce genre d’erreurs. ( Pour le même temps passer qu’un projet vierge )

  12. West Valley High

    Je ne comprends pas trop cet article. Exemple: « Un lien ne coûte pas 20$ ! », eh bien tout dépend du lien. Il y a même des liens qui coûtent beaucoup moins cher que ça ! Où veux-tu en venir ? Qu’il vaut mieux un unique lien à 100$ plutôt que 5 liens cheap à 20$ l’un ? Mouais, ça s’évalue au cas par cas. En tout cas on ne peut pas en tirer de généralité. Je dirais même qu’un super lien unique à 100$ avec un PR n+3 attire l’attention, beaucoup plus que 5 liens PR n+1.

    1. ramenos Auteur de l’article

      Relis bien l’article, j’ai spécifié des exceptions ;). Reste que si tu t’amuses à te baser tant que ça sur le PR, c’est sûr que ça va être limite. Après, 20$ la visibilité depuis un vrai site, je suis désolé mais c’est cheap et ce n’est pas la réalité.

      Je veux en venir au fait que la plupart des organismes qui se disent pro en SEO vendent et promettent du gros n’importe quoi à des clients ignorants (et ce n’est pas de la faute du client) afin de pouvoir avoir des mandats supplémentaires.

      Sauf qu’on sait tous que du bon content marketing, ça ne coûte pas 20$ le lien :)

  13. Alexandre

    De toute façon, je pense que les annuaires, sauf quelques bons annuaires qui demeure encore WRI notamment, ne sont plus ce qui à de très performant pour se positionner sur des requêtes concurrentielle.

    Pour développer une linkgraph cohérent, la meilleur façon (et ça n’engage que moi) et d’avoir un blog sur le même domaine et de publier du contenu de qualité régulièrement afin d’inciter au linkbainting, ainsi le nombre de liens & les ancres seront de sources différentes et variées.

    Que demande le peuple !

  14. michdup

    Que ce soit en SEO ou dans tout autre domaine, il s’en trouvera toujours qui te vendront du « low-cost » en te faisant passer ca pour la panacée. Etant encore un peu jeune dans le référencement, je doit bien avouer qu’au début, on croit aux mirages…. Je suppose donc que les clients peu informés sont tentés de sauter sur les « baumes miracles » :). Mais dès que l’on cherche un peu, on s’apercoit que la technicité et la qualité se payent.

  15. crème

    il est clair que le SEO ne s’improvise pas ! cela dit même pour tout référenceur, ça reste toujours difficile. Il faut toujours compter sur les nouveaux filtre de Google notamment. cela dit je suis tout à fait d’accord avec toi

Les commentaires sont fermés.