Le linkbuilding fait parti (je trouve) de ces tâches légèrement ingrates qui appartiennent au monde du référencement. Indispensable pour améliorer le positionnement des pages dans les résultats, notamment via une augmentation de la popularité du site, le linkbuilding est la stratégie qui consiste à augmenter le nombre de liens entrants vers son site web.

Dans la pratique, je fais parti de ceux qui soutiennent que le linking entre les sites se fait naturellement (l’achat de liens, l’échange artificiel et la demande un peu forcée de liens, ce n’est pas spécialement ce que je préfère). Néanmoins, lorsqu’on vous paie pour faire du SEO et du linkbuilding, vous ne pouvez pas trop vous permettre de dire à votre employeur que les choses se feront naturellement…

Voici un petit guide sur la démarche que je vous propose :

1) Quels sont les pré-requis à connaître ?

  • Connaître le marché du site client.
  • Maîtriser la sémantique des thématiques du site.
  • Déterminer les langues du sites (plus de langues = plus de sites potentiels).
  • Comprendre l’utilité du Page Rank sans se focaliser uniquement sur ce qui est affiché à l’écran.
  • Savoir construire un lien SEO Friendly (texte, images, ancre, placement).
  • Pouvoir faire un checkup rapide du site visé : âge du domaine, ranking, aspect des pages, popularité, notoriété…

2) Comment découvrir des sites potentiels ?

  • Moteur de recherche et mots-clés (générique et long tail).
  • La fonction « Pages similaires » de Google.
  • Les commandes link:%site% (GG) et linkdomain:%site% -site:%nom-du-site% (YH).
  • Sites Digglike (Blogasty, Scoopeo, Wikio, eHow, Digg, HowStuffWorks…).
  • Partenaires et clients du site.
  • Vos propres relations (famille, amis, relations professionnelles).
  • Quelques rares annuaires encore acceptables (Dmoz, Toutmontreal.com, Yagoort).

3) Comment contacter le responsable/webmaster du site ?

  • Adresse Email.
  • Formulaire de contact.
  • Numéro de téléphone.
  • Twitter, Facebook, Linkedin ou Viadeo.
  • Agence/Personne qui a réalisé le site web.
  • Faire un Whois en dernier recours.

4) Quels sont les types de liens existants ?

  • Liens réciproques (à limiter).
  • Liens de commentaires.
  • Liens de sites à haute autorité (.gov, .edu).
  • Liens contextuels.
  • Liens Blogroll/Sidebar/Footer.
  • Liens de communiqués de presse.
  • Liens d’articles (se limiter).
  • Liens de sources très populaires.
  • Liens d’amis (don ou échange ?).
  • Liens annuaires.
  • Liens images (se limiter).
  • Liens avec redirections (à éviter).
  • Liens cachés (à éviter).
  • Liens de fermes (à éviter).

5) Comment négocier pour faire du linkbuilding ?

  • Déterminer un titre d’objet efficace dans vos mails (attirant sans être trop précis ou trop générique).
  • Personnaliser un minimum le corps du mail (ça évitera une certaine frustration lors de l’ouverture du mail).
  • Savoir s’adresser à votre interlocuteur selon sa provenance (négocier avec un anglophone est différent d’un francophone, je peux vous l’assurer).
  • Savoir ne pas trop en dire au début sans rester non plus trop générique.
  • Être capable d’évaluer plus ou moins le niveau « web » de votre interlocuteur en fonction de son site.
  • Privilégier le modèle « gagnant-gagnant » pour un francophone.
  • Savoir s’adapter et rebondir si la personne est réticente (il y a toujours un moyen de lui faire accepter l’échange, sans forcément passer par le case banque).

Vous l’aurez compris, apprendre le principe du linkbuilding se fait en quelques semaines pour un néophyte du SEO. Devenir un maître en la matière peut en revanche prendre beaucoup plus de temps. A cela s’ajoute la connaissance et l’expérience pour savoir quel lien choisir en fonction du site, du contenu affiché et de l’échange proposé. Plus vous en ferez, plus vous rencontrerez des personnes qui vous donneront du fil à retordre au niveau négociation. Devenir un bon Linkbuilder n’est donc pas chose aisée (moi-même je découvre encore de nouvelles façons d’aborder certains interlocteurs pour proposer un échange de visibilité).

Cependant, et je le répète encore une fois, si votre site est bien fait, peu importe le sujet, une partie du linkbuilding doit pouvoir se faire naturellement.