Don’t use « &id= » as a parameter in your URLs, as we don’t include these pages in our index.

C’était la phrase de Webmaster Guidelines que l’on pouvait voir jusqu’à ce jour. Pendant longtemps, Google déconseillait d’avoir des URLS dynamiques ou plutôt des URL avec de multiples paramètres, ces derniers empêchant tout simplement l’indexation des pages dans l’index du moteur de recherche.

En revanche, Google a récemment mis à jour ses conseils et maintenant, une légère différence subsiste :
However, we’ve recently removed that technical guideline, and now index URLs that contain that parameter. So if your site uses a dynamic structure that generates it, don’t worry about rewriting it.

Alors, que fait-on ? Doit-on garder nos urls pleine de paramètres sans y toucher ?

A priori, étant donné que l’info vient de Google, nous aurions envie de dire « oui ». Mais de mon côté, je reste plus réservé pour plusieurs raisons qui sont les suivantes :

  • Il y a 2 jours, Google a publié une brève en disant qu’il était en mesure d’indexer les URLS contenant 3 paramètres maximum…
  • Une URL propre et cohérente est toujours plus plaisante pour l’internaute, notamment lorsqu’il la visualise dans les résultats de recherche.
  • Une étude menée par Marketing Sherpa insinue qu’une URL trop longue ferait « fuir » une partie des internautes.
  • Une URL propre et réécrite est plus significative lors de l’intégration d’ancres sur une page.