Le 2ème jour du SMX a démarré avec Microsoft. Vous pouvez lire le compte-rendu du premier jour ici.

Keynote with Bing

A travers une démo en live, Derrick Connell a pu ainsi nous montrer le résultat de la refonte du moteur de Bing.

Après quelques minutes, la première pensée qui me soit venue à l’esprit a été : « tiens, ça ressemble un peu à Google lors de ses débuts ». Et quelques part, ce n’est peut-être pas si mal :

  • Disparition des critères d’affinage sur la gauche pour gagner en lisibilité.
  • Recherche d’une marque : mise en avant automatique du site officiel, même s’il n’est pas en 1ère position (rich snippets, sitelinks, images links regroupés) : c’est bien fait.
  • Rich Ads sur Bing dans le champ de recherche.
  • Photos : par défaut, on peut voir les dernières photos de nos amis FB.
  • Les résultats Twitter, Pinterest, FB et autres apparaissent s’ils contiennent le mot-clé recherchés ( il y a sûrement un filtre, au moins sur la date, mais c’était plutôt propre lors de la démo).
  • Bing est et restera un moteur de recherche. Ils ne souhaitent pas créer un réseau social mais utiliser clairement les signaux sociaux pour le ranking.
  • Va être intégré en WebApp sur Windows 8 : sa part d’utilisation mondiale va peut-être enfin augmenter (ce serait cool, ras le bol du monopole GG).

Doing Mobile SEO right

Cette conférence était probablement l’une des meilleures à mon sens car elle était plus technique que les autres. Si la première partie était dédiée davantage aux inconvénients et aux points problématiques d’avoir une version desktop de son site sur mobile, c’est plus la seconde intervention qui m’a plu.

En effet, un développeur de chez Google a fait un rappel complet sur la façon de gérer ses versions de sites, lorsqu’on souhaite être présent sur mobile. 3 cas de figures étaient présentés :

  • Même URL et HTML.
  • HTML différent mais même URL.
  • URL différente et HTML différent.

Pierre Far a rappelé l’ensemble des processus à suivre selon les 3 cas de figures, en prenant soin de rentrer dans les détails techniques. J’étais vraiment content de pouvoir écouter ça en direct live et l’homme en question répondait de manière claire aux différentes questions posées.

Pour rappel, il n’existe pas de user-agent pour les tablettes chez Google. On a juste « desktop » et « mobile ». A vous de choisir quelle version du site vous souhaitez faire ressortir sur les tablettes.

Pagination et Canonical

Dans une première partie, Adam Audette a rappelé les différentes façons de traiter la pagination d’un site web et les canonical. Rien de bien nouveau mais ça m’a conforté dans l’idée que mes solutions employées étaient bonnes.

Au passage, bonne présentation avec un bon cas pratique autour du site Zales comme exemple.

Dans une deuxième partie, c’est Maile Ohye (developer team lead chez Google) qui est rentrée en détails dans la gestion des paramètres d’URL d’un site web, notamment à travers Google Webmaster Tools : gérer les paramètres qui ne changent pas le contenus, qui le modifient, qui sont invisibles par défaut, URL à plusieurs paramètres…

Présentation concrète et lorsque l’exemple de la gestion des langues en paramètres est apparu, elle a recommandé de créer des sous-dossiers pour séparer les langues. Une confirmation de plus sur le fait que Google sache séparer les langues bien proprement au sein d’un même domaine.

En revanche, pas un mot sur l’utilisation des sous-domaines… Quand on vous dit que c’est foireux :) !

Enfin, nous n’avons eu aucune réponse claire à la question suivante : « est-ce qu’un canonical tag est considéré par le moteur s’il y a déjà un noindex dans la page ? »

 Paid Search Tactics

Je passerai rapidement cette partie car la présentation de Dan Sundgren m’a fait quitter la salle en l’espace de 15 min. De l’humour, du grand spectacle en blabla mais strictement rien à nous mettre sous la dent…

Faut croire qu’il fallait un divertissement pour cette fin de journée. A part revenir sur l’importance de la longtail et des mots-clés négatifs, il a brassé du vent…

Si cette 2ème journée était également fort intéressante, elle était surtout plus technique et tant mieux (le SEO n’est pas un travail sans technique).

Le prochain post sera un compte-rendu de la journée « In House SEO Exchange » qui s’est déroulée le lendemain.