Vérifier l’en-tête de vos pages d’erreurs

Share Button

Lors de la création ou de la mise à jour d’un site, il est toujours vital d’établir des règles HTTP pour les pages d’erreurs et de maintenance : 404, 410, 500, 503… Tous ces codes permettent aux moteurs de recherche de connaître l’état de votre page et ainsi d’indexer correctement votre site. S’il est lourdement préférable d’avoir un gabarit personnalisé pour chaque type de page d’erreur (histoire que votre internaute comprenne ce qu’il lui arrive), il ne faut pas non plus négliger la vérification de l’en-tête HTTP de votre page.

En effet, vous aurez beau avoir la plus belle page 404 du monde, si celle-ci ne renvoie pas un code HTTP 404 mais 200, voici ce qui vous risque de vous arriver : this page cannot be found. Et oui, Google va bêtement indexer toutes vos pages d’erreurs. De ce fait, différents problèmes peuvent apparaître :

  • La plupart de vos internautes vont être frustrés de cliquer sur des résultats pointant vers des pages d’erreurs (si ces pages sont destinées à convertir l’utilisateur, préparez-vous à avoir un fort taux de rebond).
  • Les moteurs vont détecter de nombreuses pages identiques sur votre site : non-seulement le moteur va crawler plein de pages inutiles, mais surtout il va indexer plein de pages qui n’ont pas lieu d’être dans les résultats de recherche.
  • Le domaine perd du ranking : si votre site subit une maintenance pendant quelques heures et que le statut 503 n’est pas renvoyé dans l’en-tête de votre domaine, vous risquez alors de perdre en positionnement global dans les résultats… En effet, le fait d’afficher une page temporaire avec un code HTTP 200 va juste indiquer aux moteurs que la page est accessible « normalement ». Je ne vous souhaite pas que cela arrive… Le retour à la normal prend souvent quelques jours, voire quelques semaines.

Comment vérifier l’état de vos pages ?

Il existe plusieurs outils pour vérifier l’état de vos pages. De mon côté, je n’en utilise qu’un seul qui est très pratique : Live HTTP Headers pour Firefox. N’hésitez pas à le lancer régulièrement pour vérifier que les en-têtes sont les bonnes. Bien entendu, un tel outil vient en complément d’un programme de type LinkExaminer qui peut tout à fait vous remonter le statut HTTP de vos pages.

Un petit exemple de ce qu’affiche Live HTTP Headers lors de l’analyse d’une page :

Le code HTTP renvoyé est affiché. Dans mon exemple, tout va pour le mieux...

Share Button

7 réflexions au sujet de « Vérifier l’en-tête de vos pages d’erreurs »

  1. katsoura

    J’ai fait le test Link Examiner sur ton blog et il y a un paquet de liens morts. Sans doute comme beaucoup d’entre nous. Ce travail de mise à jour des liens est rébarbatif et c’est une perte de temps. Je veux bien assumer une vérification pour le contenu mais ça devient affolant pour les commentaires. Plus le blog gagne en popularité, plus les commentaires sont nombreux et plus le travail de veille est important. Il faudrait un système qui supprime le lien vers les sites après une erreur 404 répetée. Mais qui fait la chasse aux liens morts sur son blog à l’exception des quelques geeks ?

  2. Oscar

    C’est bon de le rappeler car on a tendance à l’oublier. Je viens d’en faire justement l’expérience lors de la maintenance de mon site !

Les commentaires sont fermés.