De la veille, j’en fais pas mal, que ce soit pour mon métier mais aussi par plaisir. Si j’utilise le simpliste mais efficace Google Reader au travail, j’ai pendant longtemps cherché un bon équivalent à mettre sur mon iPhone (oui, j’ai encore un iPhone même si je compte changer d’ici quelques temps car la pomme me gonfle un peu ces derniers temps).

Et à force de chercher, j’ai fini par tomber sur Feedly. Et après 8 semaines d’utilisation, j’ai décidé d’en faire l’objet d’un post.

Pour info, Feedly est un lecteur de flux RSS gratuit et utilisable sur différentes plateformes (iPhone, Android et même Kindle).

Le premier truc qui m’a enchanté tout de suite, c’est le fait de pouvoir connecter et synchroniser mon compte Google Reader à l’outil. Ce que je lis sur Reader apparaît comme lu sur Feedly et… Réciproquement ! Bien évidemment, toute ma configuration Reader est importée, notamment au niveau de la gestion des catégories.

Ensuite, j’ai tout de suite adopté l’interface que je trouve vraiment bien fichue, même sur un petit écran. Depuis la dernière version, ça se présente de la façon suivante : on défile à la verticale pour aller à la news suivante/précédente et on glisse de droite à gauche pour la marquer comme lu.

L’affichage est également varié avec parfois 1 grosse news sur l’écran, ou alors 3, voire 4. Les puristes diront que le maximum serait l’idéal à chaque fois mais lorsque vous avez beaucoup de nouvelles à lire (et c’est mon cas), ça permet d’éviter une certaine monotonie dans le scan de news, chose que j’ai pour ma part beaucoup apprécié.

Enfin, lorsqu’on sélectionne un article, on peut lire le chapeau seulement ou l’intégralité de la page. Depuis cette dernière option, on retrouve le minimum nécessaire, à savoir un petit bouton pour partager, sauvegarder ou fermer la fenêtre. Tant mieux, je n’en veux pas plus à l’écran.

Au niveau de la gestion des flux, on peut choisir d’afficher tous les flux non lus, les flux des X derniers jours ou alors juste ceux d’aujourd’hui. Pour ma part, j’ai choisi cette dernière option qui me permet de lire déjà pas mal de trucs. Après, il faut savoir que ça ne remplace pas non plus le confort de lire sur un grand écran.

Avec un réseau Wifi à proximité, le confort est maximal, temps de latence ultra court. En utilisant le réseau (3G canadienne pour ma part), c’est également très confortable et la navigation se fait aisément entre les différents flux.

Le seul petit reproche que je ferais à ce programme est l’impossibilité de stocker offline toutes les nouvelles du jour par exemple. Certes, ça pomperait plus de bande passante mais quand je suis dans le métro et que j’ai 5 stations ou ça ne capte pas du tout, ça serait appréciable de pouvoir continuer à lire ce que je souhaite sans m’arrêter.

Bref, vous l’aurez compris, je suis satisfait de cette application pour sa simplicité, son interface et son ergonomie générale. On m’a également fait essayer Pulse que je considère malgré tout un cran en dessous de Feedly.

Lorsque je souhaite utiliser un service, j’évite de recourir un à truc qui contient plein de services additionnels qui pourrissent mon expérience utilisateur. « Do less, but do better ».

Et vous, l’avez-vous testé ?