Google Buzz ? Kesako ?

Encore un nouveau service du célèbre moteur. Décidément, il ne s’arrête jamais. Après un Google Wave (pour lequel je n’ai pas encore trouvé de réel intérêt), voici donc Google Buzz. Pour se donner une idée du service, regardez la vidéo ci-dessous :

Tout d’abord, il n’y a pas de quelconque installation à faire. Tout est intégré à Gmail et il vous suffit de cliquer sur un petit bouton OK pour activer le service.

Ensuite vous faites quoi ?

Et bien vous pouvez suivre l’activité de vos amis, et pourquoi pas ceux avec qui vous échangez régulièrement des mails pour commencer. Allez hop, grâce à monsieur Google qui sait tout ce qui se passe dans ma boîte mail, quelques contacts me sont proposés… Malin ! Bref, je m’abonne à leur Google Buzz et je décide de les suivre. Sur le principe, c’est du Twitter. Quand un nouveau Tweet Buzz est publié, je reçois une alerte dans ma boîte mail comme s’il s’agissait d’un nouveau courriel.

Au niveau des informations que je peux partager, il y a bien sur du texte, des liens, mais aussi des images et des vidéos. Ca a l’air plutôt simple à intégrer et je peux partager vraiment tout et n’importe quoi… Je peux indiquer si j’aime ce que l’autre a publié, déposer un commentaire et l’envoyer facilement par mails à quelques amis qui ne sont pas encore inscrits sur Google Buzz (ouh les vilains !). Ca me rappelle un peu ce que je fais sur Facebook, pas vous ?

Ajouter à cela quelques fonctionnalités Google, un système de géolocalisation de l’information et on obtient Google Buzz. En tout cas, après quelques minutes d’utilisation, c’est ce qui me vient à l’esprit. En clair, Google vous propose de profiter des fonctionnalités d’un Twitter et Facebook sans bouger de votre boîte mail adorée. « Après tout, pourquoi s’embêter à changer de services alors que notre ami Google fait tout ? »

Ca, c’est le message que Google souhaite vous faire passer. En ce qui me concerne, je suis un peu réticent à centraliser l’ensemble de mes activités dans un unique et même service… Reste à voir quelle politique ils vont adopter au niveau de la vie privée (parce que bon, entre nous, l’autre geek de chez Facebook n’est pas un bel exemple…).

Alors, motiver pour tester ? N’hésitez pas à faire vos retours sur le service.