Shelfari_logo

Shelfari est un service de gestion d’ouvrages très bien conçu. Vous pouvez classer vos livres selon trois catégories : ceux que vous avez lu, ceux que vous prévoyez de lire et ceux que vous êtes en train de lire. Sur chaque oeuvre, il est possible d’ajouter un commentaire, d’écrire des tags pour le classement et d’inscrire la date exacte à laquelle vous l’avez lu. Un lien (classique) vers la page sur Amazon est également présent si vous souhaitez acheter le bouquin.

Contrairement à d’autres services du même genre, j’ai trouvé le design de l’interface de Shelfari sobre et joli mais surtout très lisible (il rappelle un peu les interfaces de logiciels Mac même si nous avons affaire à un outil en ligne). Un vrai régal de s’y promener. Je ne me suis pas senti perdu une seule seconde.

L’outil est gratuit et l’inscription prend 15 secondes. Malgré ses origines US, le moteur de recherche tient la route pour trouver des ouvrages, même si pas mal manquent encore à l’appel, notamment des livres français. Dans le pire des cas, signalez un ouvrage manquant aux créateurs et ils se chargeront de l’ajouter rapidement dans leur base.

En outre, il est possible de se créer une petite librairie communautaire en ajoutant ses amis. Pour cela, il suffit soit de taper son pseudo ou nom de famille, ou alors de le retrouver en indiquant à Shelfari de fouiller directement votre carnet d’adresses. Soit depuis un service mail en ligne (Yahoo, Gmail, AOL ou MSN), soit directement depuis votre application (Thunderbird, Outlook, Outlook Express, le carnet de contact Mac OS X ou encore Windows Adress Book).

La création d’un groupe de lecture est également disponible, afin de voir si d’autres personnes ont les mêmes goûts que vous ou tout simplement pour essayer d’échanger sur certains bouquins par exemple. Quelques autres petites fonctionnalités sont également plaisantes, comme la personnalisation de son profil simple et efficace…Bref, vous verrez bien quand vous le testerez :)

Au final, Shelfari s’avère être à mon sens fort bien pratique, il ne lui manque plus qu’une base de données enrichie au niveau international. Il s’agit peut-être de l’outil qui me fera abandonner Delicious Library, qui sait…

Pour info, une fois inscrit, une url accessible au public est disponible si vous ne cachez pas votre profil : voici la mienne.