Les puces RFID : ça fait peur

rfid.jpgEn écoutant très attentivement le cours passionnant d’e-business donné par l’intervenant Serge Soudoplatoff vendredi dernier, j’ai noté quelques mots-clés dont j’ignorais précisément ce à quoi ils se rapportaient. J’ai donc commencé par le RFID (Radio Frequency Identification). En ayant fouiné un peu à gauche à droite, il se trouve que le RFID est, actuellement, une technologie d’identification par radio fréquence en voie de développement.
Ce qui fait réellement peur dans avec cette technologie, c’est le traçage de l’ensemble des biens de consommation et de leur possesseur. Contrairement aux codes barres , ces puces possèdent un identifiant réellement unique, avec une mémoire réinscriptible , et il est possible d’ y adjoindre le lieu, la date d’achat et l’acquéreur de l’objet. Evidemment, l’interoperabilité Wifi/RFID est une idée prometteuse selon les créateurs de cette techno. Je trouve ça plutôt hallucinant. Impossible de rester discret. Si j’entre m’acheter un caleçon chez Célio, on saura combien mon caleçon a coûté, quand est ce que je suis allé l’acheter et dans quel endroit.

Finalement, le film Matrix où l’on voyait qu’il était possible de tout connaître sur n’importe quel citoyen, c’est pas si dingue que ça…. :D

NB : pour rester dans la folie, il paraît même que les américains ont utilisé cette puce sur cinq sdf en échange d’un abri… De plus, un sondage a été fait et la plupart des mères de familles américaines souhaiteraient que cette puce soit à l’intérieur de leurs enfants pour mieux les surveiller (s’assurer qu’ils arrivent bien à l’école, qu’ils ne traînent pas à gauche à droite). Bref, une vraie traque !

Laisser un commentaire