Analyse du trafic : le temps moyen passé sur un site

A ce jour, avec les outils d’analyses statistiques ( Google Analytics par exemple), il est possible d’avoir énormément d’informations à propos de votre site web. La provenance des visiteurs, le type de navigateur utilisé, le taux de rebond, les pages d’entrées et de sorties ou encore la durée moyenne passée sur le site.

Le temps moyen passé sur un site est, selon moi, un critère qualitatif qui doit entrer en compte dans lors de la visualisation des statistiques d’un site, ou la rédaction de rapports car il permet de savoir si les internautes s’engagent à visiter le site. D’autant plus que les outils savent traquer de mieux en mieux les visiteurs dans le temps et dans l’espace.

L’autre avantage du « temps moyen passé sur un site » est qu’il s’agit d’un critère métrique simple à comprendre. Entre ceux qui sont rapidement repartis et ceux qui sont restés plus longtemps, on peut ainsi en déduire la part des internautes qui s’engagent à visiter le site et ceux qui, au contraire, ressortent rapidement (voir l’article sur le taux de rebond).

Si le temps moyen passé sur un site est faible, plusieurs solutions rapides peuvent être mises en place pour l’internaute :

  • fournir davantage d’informations
  • augmenter les liens contextuels
  • mettre en évidence les autres contenus éditoriaux en rapport avec la page visitée
  • ne pas afficher toutes les informations sur la même page
  • ce qui vous passe par la tête pour garder l’internaute sur votre site d’une manière pertinente

Quoiqu’il en soit, cet indicateur est maintenant fourni par de nombreux outils d’analyses statistiques gratuits ou payants et il serait dommage de se priver de l’exploiter. En combinant le temps moyen passé sur un site web avec le chemin emprunté par l’internaute, n’est-il pas possible d’optimiser son agencement de contenu de manière à favoriser la navigation de l’internaute sur son site web ?

De plus, il est primordial de relativiser cette donnée métrique par rapport au type de site analysé. Sur la durée, s’apercevoir par exemple que le temps moyen passé sur le site par les internautes est de 2 minutes n’aura pas la même importance s’il s’agit d’un blog, d’un site de petites annonces ou encore d’un site d’ecommerce.

3 réflexions au sujet de “Analyse du trafic : le temps moyen passé sur un site”

  1. Comme tous les critères, le temps moyen passé sur un site peut être interprété de différentes façons.
    Il n’est pas forcément toujours positif de voir les gens passer plus de temps sur un site. Sinon il suffirait de multiplier les obstacles et les clics avant les contenus qu’ils recherchent pour les obliger à rester plus longtemps.
    Par ailleurs, la mesure de ce critère souffre souvent d’un gros biais de calcul : il est impossible de savoir combien de temps un internaute passe sur la dernière page qu’il visite. Donc sur certains outils, il faut prendre les moyennes de temps passé avec des pincettes !

    PS: je suis (toujours) en train de lire « Web Analytics, one hour a day » recommandé ici même !

  2. Je ne dis pas qu’un temps moyen long est forcément bon. En effet si l’internaute se perd sur le site ou met trop de temps à trouver une information, la longueur de ce temps moyen est pénalisée.

    Mais si l’on prend l’exemple d’un blog, avoir un temps moyen inférieur à 10 secondes n’est pas vraiment favorable, d’ou la nécessite de fournir davantage d’information à l’internaute en rapport avec ce qu’il est en train de lire…

  3. Le temps c’est une chose.
    Savoir dont ils viennent, quelle société/entreprise, les pages vistées, c’est une autre chose.
    Essayez LEADSExplorer pour convertir des visiteurs en prospects qualifiés.

Laisser un commentaire