Bulgarie : de Vanves à Slantchev Bryag (1/4)

Me voilà de retour ! 15 jours après ma petite escapade à l’est de l’Europe, je reviens à l’Ouest. Si l’émotion n’est pas aussi forte que celle que j’ai ressentie au Japon ou en Finlande, je peux d’ores et déjà vous assurer que la Bulgarie représente une riche expérience pour les amateurs du soleil et de la culture de l’est. Afin de structurer un peu ce voyage, je vais diviser mon récit de nouveau en 4 parties distinctes :

  1. De Vanves à Slantchev Bryag
  2. La découverte de Slantchev Bryag
  3. Escapade à Nesebar, Pomorie et Burgas
  4. Ce qui m’a le plus marqué

12 juillet : 3h du matin, le taxi vient nous chercher à mon domicile (Vanves). 45 minutes plus tard, nous voilà à l’aéroport de Roissy Charles de Gaules en train de chercher la compagnie Go-Voyages. La paperasse est en règle, on récupère les billets. J’en profite pour dire que nous sommes partis et revenus avec Air Méditerranée, une compagnie aérienne peu connue mais bougrement efficace. Décollage à 6h heure française pour arriver à 10h heure locale (comptez une petite heure de décalage). Aucun retard, avion propre, espace correct pour les jambes, tout va bien. Une fois sur place, c’est le moment de se prendre en main.

En effet, sachez tout d’abord que la majorité des indications sont écrites en cyrillique et que malheureusement, nous ne savions ni le lire, ni le déchiffrer. Autre point : vous devez changer des euro en levas à l’aéroport et le taux n’est pas le meilleur. Les différents changes de Paris n’ont pu me convertir mon argent, la majorité ne connaissant même pas la monnaie bulgare, la minorité m’affirmant qu’il fallait changer sur place et que l’euro n’arriverait qu’en 2012 dans ce pays (entré récemment dans l’Europe).


Croyez-moi, c’est loin d’être simple à comprendre…

Une fois à l’extérieur de l’aéroport, un taxi (dont je risque de me souvenir) nous a finalement déposé à l’arrêt du car qui va à Slantchev Bryag. Après 100km parcouru en 2h, nous voici arrivés à bon port. Petite remarque : le bus n’a vraiment pas coûté cher (10lvs par tête soit 5€) Nous situant dans l’avenue de l’hôtel, impossible de trouver celui-ci car aucun numéro n’est indiqué… et l’avenue fait plus de 5km de long. Aucun office de tourisme en vue, pas de plan, pas assez d’indications dans mon guide Lonely Planet, pas grand monde pour vous aider (oui, les bulgares parlent très mal l’anglais). Pas le choix : on reprend un taxi et 5 minutes plus tard, nous voici enfin dans notre hôtel : ouf !


Un lieu de repos bien mérité et bien loti…

Il est 15h, il fait un petit 30°c, le ciel est bleu et l’hôtel semble magnifique. Nous voilà arrivés sur notre lieu de vacances : l’hôtel Maria Revas, un bon cinq étoiles à… 30€ par nuit et par personne.

1 réflexion au sujet de « Bulgarie : de Vanves à Slantchev Bryag (1/4) »

Laisser un commentaire