SEO : quand un slash en trop pourrit votre référencement

url-linking

Lors de la création d’un site et plus particulièrement lors de la mise en place du format d’URL, un point est souvent zappé. L’étude du comportement du site si les URLS sont altérées. Imaginons que le format d’URL de votre site repose sur le principe suivant :

http://www.monsite.fr/mon-url/

Cela signifie que chaque URL se termine par un « / » sans exception. Cependant, avez-vous testé ce qui se passait si vous tapez cette URL sans le slash de fin ? Dans la majorité des cas, on rencontre 4 réactions différentes :

  • Le mieux : votre URL sans le « / » est redirigée de manière permanente (via une 301) vers la bonne URL avec un « / ». Dans ce cas, rien à redire côté référencement, c’est une façon propre de traiter la chose.
  • Le serveur web renvoie une 404 : plus problématique, une page 404 est renvoyée à l’utilisateur. Là pour le coup, c’est tout de suite plus moche car l’utilisateur ressentira une frustration en arrivant sur la page en pensant que le contenu n’existe pas alors qu’il est bel et bien présent sur le site…
  • Le serveur faire une redirection 302 vers la version de l’URL avec un « / » : pas bon non plus car tous vos efforts en linking sont réduits à néant. Rappelons qu’une redirection 302 est dite temporaire. Google ne risque pas d’attacher beaucoup d’importance à ces liens… Dommage !
  • La page s’affiche et le serveur renvoie un code HTTP 200 : j’ai presque envie de dire que c’est la pire situation. Certes pour l’utilisateur, cela est transparent car le contenu est présent mais pour le moteur, un tel procédé est synonyme de duplication de contenus sur le site web.

Bref, vous l’aurez compris, la redirection 301 reste la meilleure solution car cela ne détruit pas le netlinking et les liens entrants garderont leur potentiel, qu’ils soient avec ou sans « / ».

5 réflexions au sujet de “SEO : quand un slash en trop pourrit votre référencement”

  1. Merci pour l’article très enrichissant. C’est un bon service surtout quand nous cherchons la solution. Bonne continuation.

  2. C’est un bon rappel. Il aurait été bon de traiter également des URL majuscules/minuscules car les mêmes conseils peuvent s’appliquer.

Laisser un commentaire