Ce n’est pas la première fois que j’évoque la long tail sur mon blog (j’en parle aussi ici). Je reviens aujourd’hui sur le sujet pour justement illustrer cette grande importance. Vous trouverez ci-dessous la segmentation du trafic mots-clés depuis les moteurs. J’ai volontairement segmenté selon la logique suivante :

  • Top 100
  • Top 500
  • Top 1000
  • Top 10 000
  • Le reste

Après avoir fait cette segmentation sur quelques sites, j’en ai déduis la répartition suivante (et donc confirmé ce que j’ai pu lire un peu partout sur le web concernant la part en % de la long tail) :

Part des visites par top mots-clés (en %)

En terme de chiffres, voici ce que ça donne :

  • Les 100 premiers mots-clés engendrant le plus de visites représentent près de 8% du trafic.
  • Les 500 premiers mots-clés environ 12% du trafic moteur.
  • Les 1000 premiers mots-clés environ 18%.
  • Les 10 000 premiers mots-clés près de 30%.
  • Le reste : 70% !

Ce fameux reste correspond ainsi à la long tail, voire à la très long tail. Lorsque l’on voit que les 10 000 premiers mots-clés apportent près de 30% du trafic moteur total, on ne peut ignorer la long tail. Les chiffres sont, je pense, suffisamment parlant.