Comment préparer une stratégie de référencement naturel ?

elaborer-projet-seo

La prise en compte du référencement naturel est devenue indispensable lors d’une création ou d’une refonte de site Internet. Ceci étant dit, il est important de bien s’organiser. Faire du SEO pour « faire du SEO », ce n’est pas forcément utile. La méthodologie « condensée » évoquée ci-dessous est une des différentes possibilités pour mener un projet en référencement naturel.

Définir un objectif

Lors de la création du projet, il est vital de se définir un ou plusieurs objectifs. Je veux faire du référencement naturel sur mon site. D’accord, mais pourquoi ? Est-ce que je souhaite avoir un maximum d’inscrits à ma newsletter ? Est-ce que je souhaite vendre le plus possible de produits de type A de la catégorie B ? Est-ce que je souhaite devenir visible sur une thématique particulière ? Tous ces objectifs se valent et il en existe plein d’autres. Votre client (ou vous) doit savoir ce qu’il espère faire avec son site (« Gagner de l’argent » est un bon début mais ça ne suffit pas :) ).

Analyser et exploiter l’existant

Le site existe déjà. A quoi ressemble-t-il ? Quelle est son arborescence ? Y a-t-il un outil d’analyses statistiques déjà implémenté ? Si oui, lequel ? Pensez à aller voir les statistiques afin de voir les forces et faiblesses du site actuel. Analyser les termes sur lesquels vous êtes fort. Si on vous embauche pour faire du référencement naturel, ça ne veut pas forcément dire que le SEO est catastrophique. Quelles sont les données disponibles en base ? Comment puis-je les exploiter ? Est-ce que je possède d’autres types de données qui pourraient m’intéresser ? Il s’agit là d’un préambule à votre stratégie SEO. S’il n’existe pas de site, pensez à ce que vous allez pouvoir exploiter (données publiques et privées).

Faire une analyse sémantique et concurrentielle

Vous devez être capable d’établir différents champs sémantiques tout en leur attribuant un ordre d’importance. Bien entendu, ces analyses de mots-clés sont réalisées en fonction du/des objectif(s) défini(s) au départ. Pour s’aider, vous pouvez utiliser les outils Google, les données existantes sur votre site mais aussi le contenu existant chez un concurrent… Sans oublier d’user en permanence votre bon sens. Une fois les mots-clés définis, vous devez savoir rapidement quels sont les termes sur lesquels votre site est visible et quels sont les termes où votre site est…quasi invisible. Pensez à présenter cela de manière « conviviale » auprès du service marketing ou de la direction par exemple ;).

Élaborer une stratégie pour la partie technique et structurelle

C’est ici qu’il est nécessaire de faire travailler vos méninges. En plus des différentes bonnes pratiques au niveau XHTML / CSS et autre « netlinking interne », il va vous falloir mettre en place une structure ultra pertinente, à la fois pour les moteurs de recherche mais aussi pour les internautes. En effet, n’oubliez jamais que faire du SEO, c’est optimiser vos sites pour les internautes qui viennent des moteurs de Google. Enfin, dites-vous que lorsque vous mettez un projet en place pour du référencement naturel, il doit avoir un caractère évolutif et facilement s’adapter aux besoins.

Suivre la mise en oeuvre et l’évolution du projet

Phase vitale, il faut s’assurer que les développements prennent en compte les différentes recommandations SEO. En attendant, n’hésitez pas à exploiter de manière temporaire le domaine de votre site. Enfin, une fois que tout fonctionne correctement, assurez-vous bien d’avoir implémenté un outil d’analyse statistiques, d’avoir segmenté vos pages pour plus de clarté dans la lecture des stats et puis de développer peu à peu votre réputation internet.

Étudier le comportement des internautes sur votre site, sur les moteurs et dans la vraie vie

Une fois les nouveaux visiteurs acquis, il est important de s’assurer qu’ils atteignent le ou les objectifs fixés à l’origine. Pour cela, vous allez devoir étudier en profondeur leur comportement sur le site. 30% de mon trafic arrive depuis les moteurs, soit ! Mais visitent-ils le site ou repartent-ils aussitôt ? Quelles sont les pages principales qui permettent de remplir mes objectifs ? A l’inverse, quelles sont celles qui sont censée aider l’accomplissement de mon objectif mais qui étrangement possèdent un taux de rebond très élevé ? A vous de les déterminer et surtout de trouver des solutions, solutions qui feront inévitablement évoluer vos projets SEO d’origine (voir « Cycle de travail du référenceur« )

4 réflexions au sujet de “Comment préparer une stratégie de référencement naturel ?”

  1. Auditer, optimiser et analyser…
    Cet article résume bien les étapes sur lesquelles se pencher lors de la mise en place d’un projet de référencement.
    La phase d’analyse étant à mon avis la plus importante car au-delà de la visibilité que peut apporter l’optimisation du site, il s’agit surtout de mesurer le retour sur investissement d’une prestation de référencement.
    L’utilisation d’un bon logiciel d’analyse d’audience et l’expertise de votre référenceur dans ce domaine devient alors une aide précieuse.
    Google Analytics : nouvelles fonctionnalités, plus puissant, flexible, et intelligent.

  2. Bonjour Arnaud,
    Je profite de ce post pour te poser une question. J’ai lu à différents endroits qu’il était préférable de situer son serveur dans la zone géographique de l’activité de son site.

    Quand on cible un public français, il faut une ip localisée en France pour assurer un meilleur référencement. D’après toi, est-ce une légende, ou rumeur lancée par Ovh ou consorts :p ?

    Et si c’est fondé, est ce que l’apport est « négligeable, faible, consistant ou très important » ? (Notamment depuis qu’on peut sélectionner le pays de référence dans Webmaster tools)

    Cela m’ennuie quelque peut, il faudrait se limiter aux offres d’hosting nationale alors que beaucoup des meilleures offres d’hébergement pas « tranches » sont situées à l’étranger.

    Merci !

  3. Salut Olivier,

    Même si c’est toujours mieux d’avoir son serveur « à portée de main », notamment pour des histoires de maintenance et temps d’accès, le fait de l’avoir hébergé aux Etats-Unis ne gênera pas ton référencement.

    Google est assez grand pour déterminer la langue de ton site. J’ai d’ailleurs fait le test : cela fait près d’un an que je suis hébergé chez Dreamhost (USA) et je n’ai connu aucun changement dans le positionnement de mes résultats sur Google FR :)

  4. bonjour Ramenos:
    je suis CICI de Chine :p. j’ai apris le français depuis 4 ans dans l’unniversité, j’aime bcp la langue et la culture française, j’aime aussi bcp les gens français! mtmt je suis très intéressée à l’optimisation du siteweb ( je veux dire SEO). pr bien effectuer un meilleur position en google pour un site vendeur, sans faire des pubs payants, c très intéressant pr moi! mais malheureusement, en chine, je ne peux que trouver des article SEO parlant de SEO en chinois ou en anglais, pour google.com. pour moi, je voudrais étudier commant effectuer un meilleur position en google.fr, je pense que c différent avec le SEO en anglais, n’est-ce pas? mais je ne sais pas quelles sont les sifférences! ça m’ennuit bcp. c très difficile de trouver les articles parlant de SEO en fr. pourriez-vous me donner des conseils pas email ou dans votre nouveaux posts? concernant la construction du site oubien l’édition des mots clés, etc. merci bcp! d’autres: j’aime bcp votre blog et vos articles, puis-je les copier et faire une traduction pour les republier dans un blog chinois? Merci de mille fois. cici

Laisser un commentaire