Pourquoi s’affoler si le Page Rank disparaît de Google Webmaster Tools ?

Depuis quelques jours, Google Webmaster Tools a subi quelques modifications. Doté d’un nouveau menu « Labos », l’outil propose désormais d’analyser une page et de vous afficher le contenu comme le voit un robot. Assez sympa comme fonctionnalité même si l’on peut obtenir quelque chose de similaire en regardant une page via le cache Google en mode « texte seulement ». Vient ensuite la fonctionnalité de détection de logiciel malveillant sur son site. Par chance, Ramenos Blog n’est pas malveillant (ouf).

Cependant, en plus de ces deux ajouts, j’ai pu remarquer que certains s’affolaient sur le fait que l’indicateur Page Rank n’apparaissait plus dans l’outil (il était auparavant dans la section « Statistiques sur l’exploration »). Je ne comprends pas pourquoi il existe de tels débats autour de ce point. Certes, le Page Rank est un indicateur de performance globale qui peut s’analyser page par page.

S’il s’avère pratique pour détecter rapidement si une partie des performances SEO sont « diluées » sur d’autres pages, le fait qu’il disparaisse de Google Webmaster Tools n’est, selon moi, pas un drame en soi ! J’ai même envie de pousser le bouchon plus loin pour dire qu’au final, on peut tout à fait exercer le métier de référencement naturel sans cet indicateur. Encore une fois, le Page Rank est un indicateur… Parmi des centaines d’autres chez Google. Par expérience, n’importe quel référenceur un tant soi peu honnête pourra vous dire qu’un Page Rank élevé ne signifie pas forcément avoir un bon positionnement.

Certes, on jette un coupe d’œil au Page Rank de son site, son blog et on est tout content d’avoir gagné un petit point de temps à autre. En attendant, ce n’est pas forcément cela qui va faire en sorte que le nombre de visites va s’envoler… :)

Maintenant, dire que le Page Rank va disparaître, c’est un peu fort. Je me trompe peut-être mais je ne vois pas pourquoi Google le ferait disparaître sachant qu’au cours de ces deux dernières années, de lourdes sanctions ont été mises en place auprès de ceux qui essayait de gonfler « artificiellement » leur Page Rank via des moyens peu ou pas recommandables. En ce qui me concerne, je pense surtout que l’indicateur PageRank dans Google Webmaster Tools ne servait pas à grand chose dans son affichage actuel.

Si, en 2004, un bon Page Rank était important lors de la stratégie de référencement naturel d’un site, la situation me paraît complètement différente aujourd’hui. Enfin, le référencement naturel, comme la majorité des métiers du web, évolue, se transforme et nos actions font de même. Si, par nostalgie, le Page Rank représente un indice fondamental pour n’importe quel référenceur, il ne faut pas non plus s’endormir dessus. Pour ma part, je fais du référencement naturel depuis un peu plus de 3 ans et il est clair et net que mes priorités, dans une stratégie de référencement naturel, ne sont plus les mêmes qu’en 2005 ou 2006.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

7 réflexions au sujet de “Pourquoi s’affoler si le Page Rank disparaît de Google Webmaster Tools ?”

  1. Parfaitement d’accord.

    J’ajouterai que la notion de popularité a largement dépassé l’indicateur « pagerank ».

    Concrètement, je pense que cette modification ne changera totalement rien à la vie des référenceurs.

  2. En fait, les « claques » de PR ont été mise en place par GG pour lutter contre la vente de liens qui se basent surtout sur la petite barre verte.

    Pour moi, la barre verte reste un indicateur qui permet par exemple de savoir si un page est lié correctement et/ou indexé correctement…

  3. Ah ! Enfin un article sur ce sujet qui me fait plaisir !

    Depuis que l’indicateur a disparu de GWT, de nombreux articles ont été pondus ici et là, même par d’illustres référenceurs expérimentés.
    90% de ces articles se ressemblent. Ils disent tous la même chose : « La disparition du PR de GWT signifie la mort du PageRank ».
    Moi je dis : Pfff…
    … à croire que ce sujet continue de buzzer, animant ainsi la communauté des référenceurs.
    ça fait des années que dire que le PageRank est mort est à la mode. Une façon pour beaucoup de lancer des polémiques qui rapporteront des backlinks.
    C’est n’importe quoi…

    Je fais parti de ceux qui pensent sincèrement que le PageRank n’est pas mort, que le PageRank existe bel et bien toujours !
    J’avais d’ailleurs l’intention d’écrire un article sur ce sujet, mais pas encore écrit.
    Il faut juste bien définir ce qu’est le PageRank : un indice de popularité.
    Le PR, ou plutôt : la popularité d’une page, est 1 critère parmi de nombreux autres dans l’algorithme de Google… et voilà, c’est tout !

    Si un jour Google change sa barre verte pour une barre bleue, je suis sûr que de nombreux référenceurs diront « voilà, encore la preuve que le PageRank est mort : il a pourri, changeant ainsi de couleur ».
    Ridicule…

    Merci donc pour ton article, ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul :-)

  4. Tout a fait d’accord avec ce post, la recette populatité + PR est tout simplement ce qui a le plus de sens pour les utilisateurs et évite d’avoir tous ces sites spammy comparateurs de prix et autre sur les premieres pages de SERP.

    Comme quoi, ils en a bcp qui croient trop vite ce qu’ils lisent sur le net… Vive le PR

  5. Un joli casse tête le PR, de quoi passer de belles nuits blanches, surtout quand ça sert de gagne pain. Nonne journée à tous :-)

Laisser un commentaire