Le 3ème jour de l’événement était en fait un Workshop avec une trentaine de SEO in House venu d’un peu partout des Etats-Unis et du Canada (bon ok j’étais le seul de Montréal). Ainsi se présentait le « In House SEO Exchange« .

L’événement était organisé et animé par Jessica Bowman. Si je ne vais pas me prononcer sur son expérience, cette référenceuse a parfaitement su gérer la journée tout en posant les bonnes questions aux différents référenceurs.

Bref, rien à redire au niveau de l’organisation et de la pertinence des questions.

La journée a démarré sur des tables rondes dont les sujets étaient les suivants :

  • Quelles sont vos méthodes pour acquérir des liens entrants ?
  • Comment traquez-vous votre ROI ?
  • Comment faites-vous pour estimer un ROI ?
  • Quelle est votre façon de procéder pour les rapports ?
  • Quelles indicateurs suivez-vous en permanence et pourquoi ?

Pour chaque sujet, nous étions entre 5 et 6 à une table et nous échangions nos idées. J’ai été fort surpris de voir que les autres confrères n’hésitaient pas à être dans le partage.

Au final, c’était enrichissant, tout en sachant il n’y avait pas 2 personnes concurrentes à chaque table et ces tables rondes. Les rares personnes qui étaient concurrentes s’arrangeaient pour ne pas être à la même table. Ça a été intéressant de pouvoir converser avec le spécialiste SEO in House de chez Amazon ou TripAdvisor.

L’heure du midi était dédiée à des tables rondes libres. Même en mangeant, le monde continuait d’échanger sur les sujets de la matinée.

J’ai remarqué, avec regret cependant, que les américains étaient des vrais addicts au sitemap. Je ne sais pas d’où vient cette croyance renforcée… Bref !

Durant l’après-midi, nous avons pu poursuivre en répondant à différentes interrogations posées par des référenceurs internes.

Puis, pour bien terminer la journée, un techos de chez Bing est venu nous faire une bonne démo du nouveau Bing Webmaster Tools : pas mal du tout cette nouvelle version de l’outil. On peut dire que Microsoft a clairement rattrapé son retard en matière de « Webmaster Tools » pour le SEO, ayant même dépassé Google sur certains points.

Conclusion

C’est la première fois que j’allais à un SMX Advanced et au final, ça a été une belle réussite. Sans atteindre des sommets techniques dans les conférences, la plupart des intervenants n’hésitaient pas à aller loin dans leur réflexion et ça se sentait.

Pour être honnête avec vous, on ne ressort pas de là en se disant « Wow, c’était vraiment fou » mais plus pour confirmer ses méthodes, acquérir quelques connaissances supplémentaires, et surtout réaliser un beau partage d’expériences avec les participants… Autant être clair, c’est là que j’ai le plus appris.

Partagez avec les autres et ils feront de même. S’il y a un cas récalcitrant, laissez-le tomber (les mecs qui viennent juste pomper sans rien partager ne valent rien, que ce soit au niveau SEO ou même au niveau humain).

Si vous les avez manqué, vous pouvez lire mes compte-rendus pour le premier jour et le deuxième.