20 réflexes SEO qui font parti de notre quotidien

Lorsque l’on travaille dans le SEO ou l’optimisation de sites web d’une manière générale, on acquiert rapidement plusieurs réflexes qu’on utilise de manière transparente dans notre quotidien.

Attention, il ne s’agit pas d’une quelconque méthodologie d’analyse de site que je recommande mais juste de petits réflexes qu’on applique (in)consciemment lorsque l’on arrive sur une page web pour la première fois.

Ces différents réflexes s’enchaînent assez facilement et le tout s’effectue facilement en moins de 3 min :

  • Temps de chargement de la page (Page Speed).
  • Première zone de la page détectée par vos yeux.
  • Lisibilité du contenu de la page.
  • Scan rapide de la page en diagonale (haut vers le bas).
  • Détection des zones de séparation.
  • Présence de Title et Meta Description.
  • Présence d’une Meta Keywords sur-remplie ou pas.
  • État du Page Rank.
  • Zapping rapide de la forme du code HTML (propre ou cradoc).
  • Qualité de la navigation sur le site.
  • Nombre de liens dans la page.
  • Ration liens/contenu.
  • État du pied de page.
  • Forme des liens externes.
  • Existence de liens pointant vers le domaine.
  • Indexation du site dans Google.
  • Gestion des langues si site multilingues.
  • Contenu du fichier robots.txt.
  • Existence d’une page 404.
  • Présence d’un flux RSS dans la barre d’adresse (même si l’on souhaite pas forcément s’abonner, on jète toujours un petit coup d’oeil :) ).

Si la plupart d’entre-vous se reconnaissent dans ce descriptif, n’hésitez pas à lâcher un commentaire (que je ne passe pas pour un fou :D ).

14 réflexions au sujet de “20 réflexes SEO qui font parti de notre quotidien”

  1. Non, tu n’es pas fou ! Je ne fais pas cela dans le même ordre, mais mes tics sont les mêmes.
    J’ajouterai le fait de vérifier si les liens sont en dofollow ;-)

  2. Bonjour,

    Oui, des tics courants… (voire des tocs…)

    Mais pas mal de ceux-là sont les mêmes chez un pro du web qui passe son temps à visiter et analyser des sites…

    Merci.

  3. J’ajouterai aussi liens dofollow, prestataire, outils de stats et un petit whois ^^

  4. C’est vrai que ces habitudes sont partagées par beaucoup.
    J’ajouterai aussi une brève analyse sur la densité sémantique des pages.

  5. « Présence d’une Meta Keywords sur-remplie ou pas. »
    => Je l’enlèverais de la liste. Ce n’est plus (voire n’a jamais été) utilisé.

    Sinon, pour le zapping du code HTML, moi je recherche les ignominies du genre « Contenu »

  6. Oops, les balises ne sont pas passées à la validation du commentaire. Je voulais dire :
    -div- -div- -p- -span- Contenu -/span- -/p- -/div- -/div-

  7. Je me reconnais là dedans, surtout pour l’état du code, on apprend beaucoup de choses en regardant la propreté du code…

  8. C’est tout à fait ça ! Je rajoute le plan du document de Web Developer tools pour voir si la sémantique du site est logique (ou pas !)

  9. J’approuve ;)
    Un scan rapide de ces éléments donne déjà une tendance.
    J’aime aussi regardé de quand date le ndd.

  10. Je confirme et j’approuve tous les commentaires…
    je ne rajouterais donc rien aux commentaires déjà postés.

    Je me sens donc moins seul dans ma facon de regarder le web et le code des pages.

  11. Bonjour !

    c’est là que l’on se rends compte des déformations pro’ … qu’un métier nous transforme ;)

    généralement, on laisse aussi les plugins de FF actif, et donc on voit les liens en do ou nofollow.

  12. @Julien : tu es pire que moi en fait :)

    @Maxime : pour la Meta Keywords, si tu savais sur combien de sites je peux la voir encore bien remplie….

  13. C’est vrai je me vois vraiment dans ce post.
    Je rajoute juste la vérification du positionnement dans google sur les mots clés qui a dans le title.

  14. Hum… Je m’en étais jamais vraiment rendu compte, mais après la lecture de cet article, je ne sais pas si je dois sourire ou avoir peur de perdre mon plaisir à surfer ^^. Enfin bref, moi je rajoute : clic droit sur tout ce qui ressemble à du Flash, « ctrl + u » sous firefox pour accéder au code source et vérification de la présence du script Google Analytics.

Laisser un commentaire