Essai de la nouvelle version de Bing Webmaster Tools

Bing Webmaster Tools for SEO

Depuis la présentation en live du nouveau Bing Webmaster Tools lors du SMX Advanced de Seattle, j’avais hâte de pouvoir le tester moi-même. Plutôt que d’y aller point par point, je vais revenir sur les différentes fonctionnalités et services de l’outil que j’ai apprécié.

  • Activité du site : bon aperçu en homepage avec la part des clics de recherche/impressions/pages analysées/pages d’erreurs/pages indexées. Je trouve le tableau concis et bien présenté.
  • Contrôle horaire de la fréquence du crawl : je trouve cette option tout simplement géniale et elle fait également le bonheur des administrateurs systèmes. Quoi de mieux que de réduire la fréquence de crawl lorsqu’il y a foule sur le site pour ne pas ralentir les serveurs.
Bing fréquence du Crawl aperçu
Gérer la fréquence du crawl de Bingbot par heure, c’est vraiment pratique, croyez-moi !
  • Désavouer des liens : très pratique pour lutter contre le negative SEO, on peut choisir de désavouer des sources qui font des liens entrants pourris vers votre site. Vivement que cette option arrive sur Google Webmaster Tools.
  • SEO Report : le petit cadeau pour les SEO. Bing liste les points à régler d’un point de vue SEO en les classant par niveau d’importance. Plutôt pratique !
  • Link Explorer : version plus aboutie que le service Google, vous pouvez afficher les liens entrants d’une URL que vous avez déjà enregistré (possibilité de classer le tout par URL ou domaine).
  • SEO Analyzer : autre fonctionnalité sympathique avec une approche plus imagée. Pour une URL, Bing liste l’ensemble des points à corriger en suggérant quelques options SEO.
  • Webmaster API : Bing permet d’utiliser tous les services de la nouvelle version de son outil à travers une API. Pas forcément indispensable mais bon à savoir.

Bref, cette première approche effectuée m’a donné un avis plutôt positif de la nouvelle version du Bing Webmaster Tools. Microsoft a rattrapé son retard au moins sur cet outil et cela est arrivé en même temps que la nouvelle version du moteur.

Bien sûr, en France et même au Canada, ça fait un peu sourire lorsque le trafic issu de Bing représente 5-6% mais aux Etats-Unis, la donne n’est pas la même et je ne vous cache pas que j’aimerais bien que le monopole Google s’affaiblisse peu à peu.

Note : certaines fonctionnalités prennent du temps avant de s’activer (parfois plusieurs semaines), donc ne vous étonnez pas si vous n’avez pas accès à tout juste après avoir validé votre site.

14 réflexions au sujet de “Essai de la nouvelle version de Bing Webmaster Tools”

  1. Ca m’a l’air bien alléchant tout ça. Moi aussi j’ai hâte que l’on puisse désavouer des liens sur Google.

    Aujourd’hui Bing a également déployé sa nouvelle interface. J’ai l’impression que Microsoft a enfin décidé de travailler sur le fond pour donner envie aux internautes de l’utiliser.

    A suivre dans les prochains mois :)

  2. Bonsoir,

    Merci pour la présentation de la nouvelle version de Bing Webmaster Tools. J’avoue que je n’avais pas eu le temps de me renseigner dessus avant et les fonctionnalités sont tout simplement impressionnantes.

    De nombreux webmasters et SEOs vont se ruer vers l’outil pour tester tout ça alors qu’auparavant, de nombreux y étaient réticents.

    J’espère que l’activation des fonctionnalités n’en sera pas d’autant plus longue.

    Je cours tester.

    Bonne soirée,

  3. Le webmaster tool de Bing est super bien foutu (c’est mon avis perso), je trouve que les outils sont intéressants. Dommage que les codes promo proposés ne soient actifs que chez nos amis d’outre-atlantique.

    Pour ce qui est de faire changer les habitudes des internautes lambda, je pense qu’un gros changement de l’algo serait la priorité.

  4. j’ai aussi testé cette nouvelle monture et franchement j’ai pas été conquis.
    Les nouvelles fonctionnalité sont bien pensé et laisse reveur mais derrière ça ne suit pas je trouve.
    le seo report : n’est pas assez poussé, on en trouve sur le toile des plus puissant qui vont plus en profondeur et gratuit. Idem pour seo analyzer
    link explorer : très limité dans son index, pour 3 sites différents (dont un petit => 80 backlink) il ne m’a jamais trouvé tout mes backlinks. Donc difficilie de faire un bonne analyse si les stats sont manquante dès le début.

    En bref des idées oui, mais y a encore du boulot pour les mettre en place correctement.

  5. C’est vrai que depuis quelques temps on est de plus en plus de monde a vouloir limiter sa dépendance envers google.

    Et j’ai beau savoir que c’est microsoft derrière, je dois rester honnête et avouer que la société commence a se bouger le cul et faire de meilleurs produit. Les dernières versions de ie donne plus l’envie de ne pas le mettre a l’écart.
    Et sa version de webmaster tools se bonifie également avec le temps, c’est vrai que sa peut sembler un peu court niveau fonctionnalité mais certaines sont sympas tout de même, alors là avec ces mises a jours je reconnais que je vais avoir de plus en plus tendance a me connecter a cet outils, car jusqu’à présent je ne le faisait que partiellement pour m’habituer a la chose … en prévision …

    Et je pense pouvoir prédire que ce n’est qu’un début et que d’autres surprises vont arriver, l’entreprise étant en pleine période de séduction envers les dev . Rien que cette option SEO et le contrôle horaire montre le chemin !

    Attention toutefois ! A nous aussi de ne pas se tromper en chemin. Il faut une bonne guerre, avec de la concurrence, pas un changement de monopole … ( ou un retour dans ce cas … )

  6. Je remets ça aussi dans le contexte. Compare cet outil à Google Webmaster Tools ou l’ancien Bing Webmaster Tools (*sigh*), pas mal de travail a été fait, surtout au niveau de l’outil de recherche de mots-clés.

    Après, on est d’accord, ça ne remplace pas du tout un Majestic par exemple. :)

  7. Bing s’ameliore oui, mais ce n’est pas encore tout a fait ca.

    Toi qui vit de l’autre cote de l’Atlantique, selon toi pourquoi Bing est si peu populaire en France par rapport aux Etats- Unis ? As tu une idee ?

  8. De nombreux efforts sont fait, mais malheureusement, l’outil reste incomplet, voire inutile par moment.
    Rien que l’outil pour désavouer des liens est une blague en soit et un pied de nez à Google, mais est inutile pour les webmasters…

  9. Merci pour l’article car je dois avouer que j’ai pas encore eu la force de m’y attarder.
    Il y a 7 ans j’étais à fond sur msn avant live et bing maintenant, je repasse de temps en temps voir les résultats de recherche sur Bing et c’est toujours aussi navrant. Recherche associée moins pertinente que google, résultat faisant la part belle aux sites bourrins en terme de nombre de backlinks sans considération pour la qualité des pages liantes.
    La priorité pour Microsoft doit être l’amélioration de leur algo, trop facile à manipuler.
    Le succès ne viendra qu’ensuite, il serait temps de disposer d’un 2ème moteur de recherche pour que google revienne à plus de modération.

  10. vous avez raison il faudrait j’etudis aussi d’autre logiciel car je crois je suis trop dans bing…lol

  11. Hate de découvrir la nouvelle version en vrai ! C’est vrai que la description que tu viens d’en faire est alléchante !

  12. Ben franchement j’ai vraiment du mal à me faire à l’interface de Bing que je ne trouve pas ergonomique du tout. Tous est subjectif c’est sur mais je trouve ça peu lisible à mon goùt.

  13. Je suis bien d’accord avec ta dernière phrase, le quasi monopole de Google risque tout de meme de devenir dangereux, combien de e commercants sont aujourd’hui googlodépendant ? Mieux vaut ne pas mettre tous ces oeufs dans le même panier !

  14. Enfin une alternative, de plus qui est gratuite, à GWT. Elle complète parfaitement un outil comme Opensite. Un nouvel outil intéressant pour le SEO !

Laisser un commentaire