En souvenir du génocide arménien du 24 avril 1915 executé par les turcs, je commémore, comme chaque année, le génocide de mon pays d’origine, de mon pays ou reposent mes racines. En ce moment, il est clair que la presse n’en parle pas (trop occupée à s’occuper des politiciens) mais jamais je n’oublierai cet événément que beaucoup d’arméniens ont vécu.

Commémoration discrète et en silence cette année pour ma part…